Partager cet article

RSS
L'Internaute > Sport > 
Les primes de victoire au football
 SPORT 
Avril 2006

Football : combien gagnent les clubs finalistes de Coupes ?

Quelles sont les sommes promises aux clubs qui remportent la Coupe de France ou la Ligue des Champions ? Combien rapporte la victoire en Coupe du Monde ? Découvrez le football côté « finances ».
Envoyer à un ami | Imprimer cet article

Compétitions
Vainqueur
Finaliste
Demi-finaliste
Victoire en poules
Match nul en poules
Coupe du Monde 2006
15,5 M€
14,2 M€
13,6 M€
-
-
Ligue des Champions
6,4 M€
3,9 M€
2,6 M€
321 000 €
161 000 €
Coupe de la Ligue
2,2 M€
1,5 M€
0,8 M€
-
-
Coupe de France
1,8 M€
1,2 M€
0,61 M €
-
-
Euro (2004)
6,5 M€
3,8 M€
2,6 M€
653 000 €
326 000 €
Source : FIFA, UEFA, FFF, LFP / 2006

Une victoire en Coupe représente à la fois un certain prestige et une rentrée financière non négligeable pour les clubs et les fédérations.

Qui paye ces primes ?
Coupe du monde : la FIFA (Fédération Internationale de Football Association)
Euro (Coupe d'Europe) : l'UEFA (Union Européenne de Football Association)
Ligue des Champions : l'UEFA (Union Européenne de Football Association)
Coupe de France : la FFF (Fédération Française de Football)
Coupe de la Ligue : la LFP (Ligue de Football Professionnel)

Primes supplémentaires pour les joueurs
Qui dit recette supplémentaire pour l'équipe, dit prime exceptionnelle pour les joueurs. En cas de victoire à la Coupe du Monde 2006, les 23 sélectionnés espagnols se verraient ainsi octroyer une somme de 540 000 euros chacun par la Fédération ibérique (90 000 euros s'ils atteignent les quarts de finale, 210 000 pour une demi-finale et 360 000 en cas de finale perdue). Les Allemands, eux peuvent espérer 300 000 euros s'ils remportent le titre mondial. La Fédération française de football n'a pas encore décidé du montant des primes pour les Bleus. En 1998, certains joueurs français avaient touché 244 000 euros pour avoir remporté le tournoi.

Les droits de télévision : le jackpot
La prime de victoire (ou celle liée à un bon classement) n'est pas la seule recette des clubs et des fédérations.
S'y ajoute le montant des droits de télévision. Il est calculé par chaque télévision nationale en fonction de la performance de l'équipe et de sa notoriété. Plus l'équipe va loin, plus elle peut espérer toucher le jackpot. L'an dernier, l'Olympique Lyonnais, quart de finaliste de la Ligue des Champions, a empoché au total 20,3 millions d'euros (1/5ème du budget annuel du club), dont plus de 50% étaient issus des droits télé.
Autre ressource des clubs : les primes de résultats. Lors des matchs de poules, une victoire permet d'obtenir une somme supplémentaire, un match nul aussi.

 
 Marie Rialland, L'InternauteSport
 
Autour du même sujet
Magazine Sport
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
Sport/Hommes Voir un exemple
Alertes Sport Voir un exemple
L'Internaute Magazine Voir un exemple
Toutes nos newsletters