1958 : la chute dramatique d'André Darrigade

En 1958, André Darrigade survole les sprints du Tour de France en remportant cinq victoires et s'apprête à empocher un sixième succès lors de la dernière étape qui arrive au Parc des Princes (Paris). Mais dans la dernière ligne droite, le coureur français percute de plein fouet, tête contre tête, le jardinier du stade qui s'affairait trop près de la piste. Ce dernier décèdera onze jours plus tard, des suites de ses blessures.

Suggestions de contenus