Accidents, agressions... Quand les cyclistes risquent leur vie sur la route

Michele Scarponi est mort le 22 avril dernier à 37 ans. © Gian Mattia DAlberto/AP/SIPA
Depuis plusieurs années, de nombreux coureurs ont été victimes de l'imprudence ou de l'agressivité de certains conducteurs sur leurs routes d'entraînement.

Michele Scarponi tué par un van

Le 22 avril 2017, Michele Scarponi (37 ans) part s'entraîner, à quelques kilomètres de son domicile de Filottrano, à l'est de l'Italie. Le coureur transalpin est violemment percuté par un van au croisement de deux routes. Les secours, rapidement sur place, ne pourront que constater son décès. L'annonce de la mort de Scarponi, très apprécié pour sa bonne humeur, suscite une immense émotion dans le peloton. "C'est une trop grande tragédie pour qu'elle puisse être écrite", réagit notamment son équipe Astana dans un communiqué.