L'Internaute > Sport > 
Le mascaret : surfer sur un fleuve > Le mascaret sur la Dordogne

En France, il n'existe qu'une seule rivière sur laquelle on puisse vraiment surfer : la Dordogne.

Les travaux et aménagements des autres rivières et fleuves de France, en particulier ceux de la Seine, ont perturbé les conditions favorables à la formation du mascaret. Celui de la Seine était extrêmement dangereux pour la navigation (il dépassait plus de 4 m au centre du fleuve et 7 m sur les bords). Il a disparu il y a environ 30 ans.

Où ?

Chaque année, des dizaines de surfeurs se retrouvent à Saint-Pardon.

Il se forme en différents endroits où la rivière est large et peu profonde. Les meilleurs sites sont :
- sur la Dordogne : à Saint-Pardon (la vague peut faire jusqu'à 2,5 m de hauteur), à quelques kilomètres en aval de Libourne
- sur la Garonne : entre Langoiran et Podensac (2,5 m de hauteur)

Quand ?

Pour savoir quels jours profiter du mascaret, il suffit de repérer les grandes marées sur un calendrier maritime (celles dont le coefficient dépasse 100). Il faut s'y rendre en période d'étiage, c'est-à-dire de faible niveau d'eau : d'avril à novembre (les meilleurs mascarets se forment entre août et septembre).

L'avis de l'expert

Christian Rollet, président de l'association du mascaret de Saint-Pardon de Vayres : "L'avantage de la vague du mascaret ici, c'est qu'elle est la plus longue au niveau européen. Son ondulation se poursuit sur 1,4 km.

"La vague est longue de 1,4 km. Les surfeurs peuvent la prendre pendant 10 minutes !"

Comme la vague déferle à 14 km/h, les surfeurs et les kayakistes peuvent la prendre pendant 10 minutes. En mer, difficile de prendre une vague qui ferait cette longueur ! Le phénomène dure parfois 5 ou 6 jours d'affilée, les gens viennent parfois en vacances ici exprès pour en profiter. L'ambiance est très conviviale, le mascaret attire des surfeurs de 7 à 77 ans !"

 

En savoir plus Le calendrier du mascaret à St Pardon de Vayres

Magazine Sport Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité