L'omniprésence du sport en Australie

Le pays des kangourous, grand comme quatorze fois la France, en plein essor économique brandit haut et fort son attachement à la culture du sport.

Petit par la population mais très grand pas le talent sportif, l'Australie regorge de grands athlètes - issus de centre nationaux ou bien de sports locaux à l'image du Football Australien ou du très populaire Rugby à XIII appelé « Rugby League ». La culture sport est dans le sang des Australiens et ce depuis le plus jeunes âge.. De Perth à Sydney ou de Melbourne à Brisbane, les exemples ne manquent pas et les régionalismes s'en ressentent.

La folie du footy


A Melbourne, le berceau du football australien, plus communément appelé le footy, chaque quartier à sa propre équipe de footy. Magpies, Blues sont autant de noms qui rappellent la première League de football anglaise et la ville de Londres cadenassée de rivalités entre quartiers (Tottenham, Chelsea, Arsenal...). A Melbourne le schéma est sensiblement le même à l'exception du fait que la moitié des 18 équipes du championnat professionnel évoluent dans les stades de Melbourne et de ses banlieues proches. Les deux plus grands stades de la ville sont évidemment souvent le théâtre de chauds affrontements. Du plus vieux stade qu'est le Melbourne Cricket Ground, construit en1854 et d'une capacité avoisinent les 100 000 places au Etihad Stadium de 50 000 places, inutiles d'imaginer l'ambiance électrique de soir de footy dans le Victoria. Sydney n'est pas en reste avec un club plus que centenaire, les Sydney Swans. Les rouges et blancs champions en 2012 évoluent dans le mythique Sydney Cricket Ground, édifice crée en 1848 et actuellement en rénovation. Près du CBD de Sydney, les Swans sont encore parmi les meilleures équipes cette année. Ce qui n'est pas le cas de l'autre formation, tout jeune du Great Western Sydney FC. Habitué des dernières places depuis sa création en 2009 au Skoda Stadium, stade tout neuf proche du Parc Olympique, les Giants ne parviennent pas à décoller cette année encore. Le club reste encore beaucoup trop dans l'ombre de son grand frère. Les soirs (ou après midi) de matchs car ici la nuit tombe très vite et le mode de vie est sensiblement décalé, l'ambiance monte très vite dans les bars. Les magasins de paris et la bière sont les deux business florissants pendant les heures de combats fraternels sur le terrain ovale. Coups d'épaules, plaquages, conflits dans les airs sont récurrents dans ce sport ou quasiment tout est permis mise à part la passe sans coup de poing.

Le rugby à XIII,sous le signe de la fête


L'autre grand sport très suivi ici est le rugby à XIII, appelé Rugby League pour se démarquer du XV nommé Union. Sydney est la capitale du XIII, dix clubs sur seize sont à Sydney ou ces environs. Ici le Rugby League est roi, Manly, Rabbitohs ou Roosters sont les grandes équipes qui font vibrer les week-ends. Un show est même présenté tous les jeudis soir sur la Nine. Le « Footy show », à l'américaine qui reprend l'actualité du championnat mais avec un bord entertainment où des joueurs se mettent parfois en scène dans des sketchs. Sydney est également le théâtre du State of Origin, une confrontation de 3 matchs (2 à Sydney et 1 à Brisbane cette année) entre les sélections des meilleurs joueurs du Queensland et du News South Wales, les deux régions administratives. Une fête où tout le monde participe dans les rues en arborant la couleur de son équipe.

Autre chose surprenante, le Prime Minister's XIII autrement dit le Treize du Premier Minister est la sélection personnelle du haut responsable. Julia Gillard, actuelle chef du gouvernement choisit donc son équipe de joueurs qui affrontera la Papouasie Nouvelle-Guinnée aux environs de la fin septembre. Une tradition récente qui a débuté en 2005 et qui perdure. On imagine difficilement le même schéma dans l’hexagone (le « XV du Président de la République en France »). François Hollande devrait alors choisir une équipe de quinze rugbymans. Ici le sport est dans les mœurs et au delà des supporters et du championnat, cette culture est ancrée dans le mode de vie local. Le sport est partout, à la télévision où les journalistes analysent « scientifiquement » les matchs, dans les parcs où des appareils de musculation sont en libre service ou encore dans les conversations quotidiennes.  

Image:

Footy via Flirck; Rugby via Flickr

Annonces Google