Le foot à bulles, un jeu plein de rebondissements

Le foot à bulles, un jeu plein de rebondissements En Norvège, l'émission Golden Goal s'est amusée à pimenter les parties de football en enfermant les joueurs dans des bulles gonflables en plastique. Résultat : des chutes en série, des face-à-face brutaux... et une balle parfois un peu délaissée.

C'est un véritable carton sur la chaîne TV2 : tous les vendredi à 23h20, Johan Golden et Henrik Elvestad proposent aux télespectateurs un talkshow sportif totalement décalé, le "Golden Goal" (But en or). Les animateurs ne se contentent pas de faire découvrir de nouveaux sports, ils en inventent aussi !

 

Des professionnels s'affrontent

Ce mois-ci, l'émission a enflammé la Toile avec le "Boblefotball" (Bubble Football en anglais), une partie de foot dans laquelle tous les joueurs, gardiens de but compris, étaient contraints de jouer avec le haut du corps enfermé dans une grande bulle gonflable. Seule une règle du jeu avait été modifiée, les tacles étant en effet autorisés (voire encouragés). Deux équipes professionnelles norvégiennes, le Fredrikstad FK et le Sarpsborg 08 (évoluant respectivement en 1re et 2e Divisions), se sont affrontées lors d'un match amical.

 

 

L'électrochoc football

En fin d'année dernière, Golden Goal avait déjà fait le buzz sur Internet en mettant en scène une partie d'Elektrosjokkfotball. Comprendre, du football à électrochocs... Cette fois, deux équipes de 5 joueurs (d'anciens internationaux en majorité*) s'affrontaient sur un petit terrain. Depuis les tribunes, les deux animateurs pouvaient administrer des électrochocs de manière aléatoire, à l'aide d'une télécommande, aux joueurs (dans une échelle de 1 à 6). Car ces derniers avaient accepté de porter, à la cuisse, un collier servant habituellement à dresser les chiens ! A chaque fois qu'un animateur le désirait, il envoyait une décharge électrique aux joueurs ou à l'arbitre.

 

* En maillot vert, l'équipe TV2 : Morten Bakke (3e gardien norvégien à l'Euro 2000), Lars Bohinen (Nottingham Forest, Blackburn, 49 sélections), Mini Jakobsen (Rosenborg, 65 sélections), Claus Lundekvam (Southampton, 40 sélections), Petter Myhre (ancien joueur norvégien, désormais entraîneur et commentateur).

En blanc, l'équipe Viasat : Andrè Bergdolmo (Ajax, Borussia, 63 capes), Vidar Davidsen (46 capes), Jan Aage Fjortoft (Middlesbrough, Sheffield, 71 capes), Thomas Myhre (Everton, Sunderland, 56 capes), Tina Wulf (milieu de terrain de Trondheim-Orn, club le plus titré du championnat finlandais féminin).

Annonces Google