Buts accordés ou refusés à tort Le titre de 1971 échappe scandaleusement à Leeds

En 1971, le Leeds de la grande époque échoue à un point d'Arsenal dans la lutte pour le titre de champion d'Angleterre. Une rencontre, en particulier, reste en travers de la gorge des "Peacocks" : celle disputée contre West Bromwich Albion dans le sprint final, à quatre journée de la fin.

Désaccord entre arbitres

Dans son stade d'Elland Road, le Dirty Leeds se fait dominer (1-2) par un adversaire plus faible que lui, qui finira 17e du championnat. WBA remporte le match grâce à un but de son attaquant international Jeff Astle, pourtant signalé par l'arbitre assistant en position de hors-jeu*.

Malheureusement pour Leeds, l'arbitre central Ray Tinkler déjuge son collègue et laisse l'action se poursuivre, tandis que les Peacocks s'arrêtent de jouer. La faute du "referee" est tellement flagrante que les esprits s'échauffent, obligeant la police à intervenir sur le terrain.

 

Après cet incident, Leeds United réalisera un sans-faute en clôturant la saison par des victoires sur Southampton (3-0), Arsenal (1-0) et Nottingham Forest (2-0). En vain.

* Selon les règles en vigueur à cette époque, un joueur se trouve hors-jeu même s'il ne participe pas à l'action. Clairement, Jeff Astle est dans ce cas de figure et aurait du être sanctionné