Les passages les plus vulgaires de l'interview de Patrice Evra ont été coupés

Les passages les plus vulgaires de l'interview de Patrice Evra ont été coupés En réagissant aux propos de Patrice Evra, Bixente Lizarazu, visé, a affirmé que les passages les plus vulgaires ont été coupés. La polémique n'en finit plus.

Patrice Evra en veut aux journalistes qui ne lui ont pas pardonné la grève de l'Equipe de France en pleine coupe du monde en Afrique du Sud en 2010 et tenteraient de "salir [son] image". Dans Téléfoot dimanche, le défenseur gauche des Bleus s'en est violement pris à quatre chroniqueurs : Luis Fernandez, Rolland Courbis, Pierre Ménès et Bixente Lizarazu, les comparant à des "clochards" qui "mentent aux Français" et leur lançant une série de critiques personnelles. Tous ont réagi dans les médias et sur les réseaux sociaux ce week-end, provoquant une polémique lourde avant le tirage au sort des barrages pour le Mondial 2014.

"Incompréhensible" et "consternant" lui a par exemple répondu en substance Bixente Lizarazu, invité de la même émission. Chroniqueur pour TF1, l'ancien champion du monde a même affirmé que les passages les plus vulgaires de l'interview de Patrice Evra avaient été coupés au montage. Quels propos exactement ? On n'en saura pas beaucoup plus. Dans une version longue de l'interview proposée sur le Web, on entend Evra sur la défensive déclarer en premier lieu qu'il ne souhaite pas attaquer ces "commentateurs" dans un entretien enregistré "qui peut être coupé".  "Un jour je dirai ce que j'ai à dire, mais en direct", affirme ainsi Evra qui dit même qu'il le fera "vite fait". Mais plus tard, Evra se lâche : "Vous voulez me faire parler, alors je vais parler". Viennent alors des propos déjà connus. Sur Luis Fernandez ("Michel Fernandel") :  "A part sucer des Chupa Chups et danser la Macarena au bord du terrain, je ne sais pas ce qu'il a fat". Lizarazu : "Je ne sais pas s'il a déjà été élu meilleur arrière gauche du monde". Pierre Menès : "J'espère un jour que je le croiserai parce qu'il a parlé de ma famille [...] J'espère le choper". Roland Courbis ("Roland Tournevis") : "Il fait que de parler" (sic). Contrairement aux coupures, bien identifiables, les propos vulgaires, eux, restent invisibles.

Se comparant à Evra, Lizarazu a en tout cas rappelé qu'il avait, lui, été élu "meilleur arrière gauche du monde" en son temps. Selon "Liza" Patrice Evra se débrouille d'ailleurs très bien tout seul pour dégrader son image. Enfin, il a jugé que le règlement de compte du joueur était "nul" en termes de timing, alors que l'équipe de France de football est actuellement à l'heure des barrages pour la coupe du monde au Brésil en 2014. "On l'avait déjà perdu en Afrique du Sud, et là on l'a encore perdu", conclut-il sèchement.

A la suite de cette polémique, Patrice Evra a été convoqué par Noël Le Graët et Didier Deschamps, respectivement président de la Fédération française de football et sélectionneur des Bleus, pour "s'expliquer".

EN VIDÉO - Malgré une belle victoire fac à la Finlande, l'équipe de France de football doit passer par les barrages pour se qualifier au Mondial-2014.

Article le plus lu - Gilets jaunes : encore des blocages en France › Voir les actualités

Annonces Google