Coupe du monde : le coach du Danemark se paye les Bleus, l'actu en live

Coupe du monde : le coach du Danemark se paye les Bleus, l'actu en live COUPE DU MONDE 2018 - Alors que le Mondial débute dans 20 jours, le sélectionneur du Danemark, futur adversaire de l'équipe de France, a décidé de critiquer ouvertement les Bleus. Par ailleurs, les joueurs ne comprennent pas la décision d'Adrien Rabiot, toujours autant critiqué.

L'essentiel

  • Le sélectionneur du Danemark, Age Hareide, s'est exprimé sur l'équipe de France alors que la Coupe du monde approche. Une interview qui n'épargne pas les Bleus, en particulier Paul Pogba.
  • Adrien Rabiot est de son côté toujours autant critiqué après le refus de son statut de "suppléant". Les joueurs commencent à s'exprimer et pour le moment c'est l'incompréhension qui prime.
  • Dans le reste de l'actualité de la Coupe du monde, Joachim Löw (sélectionneur de l'Allemagne) se veut rassurant sur l'état de santé de Neuer et Boateng. L'hymne officiel de la Coupe du monde, "Live-It-Up" a été dévoilé.

Coupe du monde : l'actu en direct

18:20 - Le sélectionneur du Danemark critique la France avant la Coupe du monde

Alors que les Bleus sont toujours secoués par "l'affaire Adrien Rabiot", le sélectionneur du Danemark a critiqué ouvertement l'équipe de France et s'est même amusé à prodiguer quelques conseils. Pour Age Hareide, l'équipe de France n'est plus la même surtout au niveau du collectif  : "Ils doivent travailler ensemble comme un groupe. Ils n'ont plus de meneur comme Zidane, qui savait rassembler l'équipe. Les équipes du haut du classement mondial sont les meilleures au Mondial, seulement, ce n'est pas le cas de la France. J'ai vu la France contre la Pologne et la Suède à Stockholm. Elle n'a rien de spécial."

18:19 - Emmanuel Macron a confiance en Didier Deschamps

Le Président de la République s'est longuement confié dans une interview sur la Coupe du monde. Après les commentaires sur Adrien Rabiot, Emmanuel Macron a également accordé sa confiance à  Didier Deschamps : "J'ai confiance dans Didier Deschamps et dans notre équipe de France. Il a fait le choix d'une équipe jeune dont l'un des ressorts sera sa capacité à jouer collectif, et donc c'est l'esprit qu'il va réussir à créer dans les prochaines semaines qui sera décisif. Je leur souhaite bonne route. Je souhaite que cette équipe de France aille le plus loin possible. C'est un sport qui enthousiasme et qui doit unir."

18:17 - Bierhoff : "Nous avons tous envie de faire quelque chose de bien"

Ancien grand attaquant de l'équipe d'Allemagne, Oliver Bierhoff s'est présenté en conférence de presse et s'est exprimé sur l'équipe nationale d'Allemagne à quelques semaines de la Coupe du monde : "Les joueurs sont friands de l'équipe nationale et de la Coupe du Monde, nous avons tous envie de faire quelque chose de bien. Nous, en tant qu'équipe, sommes conscients que ce sera la Coupe du Monde la plus difficile parce que nous serons chassés. Chaque équipe ne peut que gagner contre nous (...) Les entraîneurs ont un plan clair et une idée de la façon dont ils veulent façonner la journée. Nous sommes heureux que nous ayons tous les joueurs sauf Toni Kroos."

17:45 - Emmanuel Macron commente la décision de Rabiot

Interrogé par BFM TV (diffusion de l'interview à 19h), le Président, grand fan de foot, a commenté l'attitude d'Adrien Rabiot. Une affaire qui remonte donc jusqu'au sommet de l'Etat français : "Rabiot est un excellent joueur, a déclaré le chef de l’Etat. Il y a un choix qui a été fait. D’ailleurs il a justifié lui-même son choix par le fait qu’il n’était pas retenu comme titulaire. Je n’ai pas à commenter son choix. Mais on ne sait jamais au début d’une compétition si on ne passe pas du statut de remplaçant à celui de titulaire. Donc il aurait dû aller jusqu’au bout de la confiance qui lui était tout de même donnée."

17:27 - Steve Mandanda, "l'ancien" s'exprime sur son rôle à la Coupe du monde

Steve Mandanda, en conférence de presse aujourd'hui, s'est longuement exprimé sur le rôle qu'il allait avoir  : "Mon rôle ? Je vais rester moi même. Il y a pas mal de novices. Malgré tout ils ont de l'expérience et savent gérer la pression au quotidien. Il faut de la folie, on l'a avec eux et avec d'autres comme Hugo et moi, plus de calme. On a un groupe équilibré de ce côté là. Ca va bien se passer. Il y a pas mal de novices et de jeunes dans ce groupe. Malgré tout ils ont pas mal d'expérience aussi car ils jouent dans des clubs où ils ont beaucoup de pression au quotidien et ils savent la gérer. Il faut un peu de folie dans un groupe, on en a avec ces jeunes-là. Et à travers moi, Hugo et d'autres, avoir un peu plus de calme. On a un groupe équilibré de ce côté là. Ça va bien se passer."

17:10 - Les Brésiliens pessimistes avant la Coupe du monde ?

Le fantôme du passé rode du côté du Brésil. Humilié en 2014 chez eux, le Brésil veut chasser les démons du passé pour reconquérir la Coupe du monde. Mais, d'après un sondage de l'institut Parana, deux tiers des Brésiliens disent ne pas vouloir suivre la Coupe du monde et 14,5% ne savant même pas où la compétition se déroulera. Il faut quand même noter que 65 % pensent que le Brésil sera champion du monde et 35% pensent que Neymar, malgré son retour de blessure, sera élu meilleur joueur du Mondial.

17:01 - Mandanda sur Rabiot : "On ira en Russie avec ceux qui auront envie"

Le gardien des Bleus est le dernier joueur de l'équipe de France présent en conférence de presse. Le joueur a commenté les déclarations du sélectionneur du Danemark mais il est également revenu sur l'attitude d'Adrien Rabiot : "Cela fait deux jours qu'on parle beaucoup de ça, on en a parlé le premier jour du rassemblement. La plupart, moi y compris, ne l'aurait pas fait. Adrien est un grand garçon, c'est un choix qu'il doit et qu'il va assumer. On ira là-bas avec ceux qui auront envie d'y être et de faire ce qu'il faut pour aller le plus loin possible."

16:55 - Michy Batshuayi se sent bien avant la Coupe du monde

Présent dans la pré-liste de la Belgique, l'attaquant du Borussia Dortmund s'est voulu rassurant en conférence de presse sur l'état de sa cheville. Pour rappel, l'ancien Marseillais n'a pas joué la fin de la saison pour soigner sa blessure : "Après ma blessure en avril, je n'ai pas eu peur pour la Coupe du monde. Je me suis entraîné seul durant cinq jours. Physiquement, je me sens bien en ce moment, ma cheville va bien. Maintenant, je veux jouer des matches et marquer. Le Portugal (le 2 juin) sera un test important pour moi. J'ai travaillé dur pour être ici. Je ne me suis accordé aucun repos. Je voulais vraiment être dans l'équipe".

16:49 - Mandanda recadre le sélectionneur du Danemark

Gardien de l'Olympique de Marseille, Steve Mandanda est l'un des cadres de l'équipe de France. Le portier, présent en conférence de presse a commenté les propos du sélectionneur du Danemark : "C'est son avis. Chacun a le droit de penser ce qu'il veut. C'est sûr que ça peut être une source de motivation supplémentaire. Mais ce match est encore là. Pourquoi pas s'en servir pour avoir une motivation supplementaire oui. Nous on y va avec nos qualités, beaucoup d'ambitions et énormément d'envie"."

16:37 - Nabil Fekir ne blâme pas Adrien Rabiot

Le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais a commenté la décision d'Adrien Rabiot de ne pas faire partie de la liste des suppléants. Le joueur ne l'a pas enfoncé et "comprends" son attitude : "Je ne pense pas qu'il y aura un impact sur l'équipe de France. Adrien Rabiot est un grand garçon, il fait des choix. Il faut qu'il assume tout simplement. Je comprends entièrement sa déception."

16:30 - A 3 semaines de la Coupe du monde, Neymar a effectué son premier entraînement avec le Brésil

Enfin ! Le Brésil est soulagé, après des séances individuelles, des tests physiques, Neymar s'est bien entraîné avec la sélection. Sa préparation à la Coupe du monde est pour le moment positive comme l'a déclaré le médecin et le préparateur physique. Néanmoins, d'après son coéquipier Fred, l'attaquant du PSG a ressenti une petite "gêne" à son pied : "Je pense qu'à un moment, il a peut-être ressenti une douleur après avoir frappé dans le sol mais rassurez-vous, il va bien." Pour rappel, Neymar s'est fait opérer à la cheville droite il y a quelques mois et n'a plus rejoué avec le PSG.

16:19 - Umtiti fier de participer à la Coupe du monde

Après un Euro 2016 en France, Samuel Umtiti est ravi de rejouer une compétition internationale, surtout qu'il s'agit d'une Coupe du monde, la plus belle des compétitions. En conférence de presse il a fait part de sa fierté : "C'est une grosse fierté et un rêve qui va se réaliser. Depuis mon tout jeune âge je regarde ces compétitions à la télé. J'ai la chance d'être appelé de pouvoir disputer cette compétition. Je suis le plus heureux actuellement."

16:10 - Umtiti répond au sélectionneur du Danemark

Présent en conférence de presse, Samuel Umtiti a commenté les déclarations du sélectionneur du Danemark qui a ouvertement critiqué l'équipe de France. Le défenseur du Barça n'a pas voulu faire une nouvelle polémique : "Il y a une liberté d'expression, il peut dire ce qu'il ressent concernant notre équipe. Il a le droit d'avoir un avis différent. On n'a pas besoin de ça pour être motivés."

16:01 - Joachim Löw fait le point sur la préparation de l'Allemagne à la Coupe du monde

En conférence de presse jeudi, Joachim Löw s'est longuement confié sur la première phase de préparation de l'Allemagne à la Coupe du monde. Dernier champion du monde, les Allemands veulent conserver leur titre et cela passe par une bonne préparation : "Nous avons 19 joueurs en ce moment (...) J'ai parlé à presque tout le monde au téléphone la semaine dernière, et j'ai offert aux joueurs qui ont joué le week-end deux jours supplémentaires. La plupart d'entre eux ont dit oui, mais Sami Khedira et Julian Draxler voulaient arriver avec le reste de l'équipe mercredi. Les premiers jours seront plus axés sur le travail individuel; Notre travail consiste à faire en sorte que les joueurs qui ont eu différentes charges de travail au cours des dernières semaines soient tous au même niveau. Le plan est de passer à des éléments tactiques et d'équipe le week-end."

15:52 - L'hymne de la Coupe du monde !

La Coupe du monde se rapproche de plus en plus et la Russie peaufine les derniers préparatifs. Aujourd'hui, "'Live-It-Up", la chanson officielle de la Coupe du monde est sortie. Comme lors de chaque Coupe du monde, la chanson deviendra certainement l'un des tubes de l'été. Pour l'occasion, la Fifa a décidé de confier ce titre à Will Smith, célèbre acteur et chanteur américain. Il sera accompagné de Nicky Jam et Era Isfrefi.

LIRE PLUS

Calendrier de la Coupe du monde 2018

Les trente-deux équipes équipes qualifiées pour cette Coupe du monde sont réparties en huit groupes de quatre. Le calendrier de cette phase de poules s'étale du 14 juin au 28 juin. Les sélections qui terminent aux deux premières places de la poules, rejoignent ensuite les 8e de finale, qui se disputeront le 30 juin, le 1er juillet, le 2 juillet et le 3 juillet. Les qualifiés bénéficieront ensuite de quelques jours de repos avant d'attaquer les quarts de finale, qui auront lieu le 6 juillet (16h et 20h) et le 7 juillet (16h et 20h). Ce sera ensuite l'heure des demi-finales le 10 juillet et le 11 juillet (20h). Le match pour la troisième place se disputera le samedi 14 juillet et la finale le dimanche 15 juillet, à partir de 17h, à Moscou. A noter que le tableau prévoit que si la France termine première du groupe C, elle jouera en huitième de finale à Kazan, le samedi 30 juin, à 16h. Le calendrier complet de la Coupe du monde 2018 :

Zoomez pour agrandir. © Linternaute.com/Rudy Salin

Coupe du monde 2018 : dates et horaires

La date du jeudi 14 juin a été retenue pour le match d'ouverture de cette Coupe du monde 2018, entre la pays hôte, la Russie, et l'Arabie Saoudite, dans le groupe A, à partir de 17h. Les matchs de poules se poursuivront ensuite jusqu'au jeudi 28 juin dans les huit groupes, à différents horaires. En heure française (il existe un décalage horaire allant de 1 à 3 heures entre la France et les différentes villes russes), les rencontres démarreront à 12h, 14h, 15h, 17, 18h ou 20h. Le coup d'envoi de la grande finale, prévue le dimanche 15 juillet, sera donné à 17 heures. Pour mémoire, voici les dates et les horaires des premiers matchs de l'équipe de France dans ce Mondial, au sein du groupe C : France - Australie, samedi 16 juin à 12h, France - Pérou, jeudi 21 juin à 17h, et France - Danemark, mardi 26 juin à 16h.

Diffusion TV de la Coupe du monde 2018

Tous les matchs de cette Coupe du monde 2018 ne bénéficieront pas d'une retransmission en clair à la TV puisque c'est le groupe beIN Sports qui détient les droits de diffusion de la compétition. Un accord prévoit toutefois que TF1 propose également 28 match en direct et en simultané, dont toutes les rencontres des Bleus, 5 huitièmes de finale, 3 quarts de finale, les deux-demi-finales, le match pour la troisième place et la finale. La première chaîne a d'ailleurs décidé de muscler son dispositif, que ce soit sur TF1 ou sur LCI, en recrutant notamment Pascal Dupraz, Patrick Chêne, Nathalie Ianetta, Jean-Pierre Bernès, Daniel Cohn-Bendit, Youri Djorkaeff, Ludovic Giuly et Christophe Jallet, en plus des habituels commentateurs, Grégoire Margotton, Bixente Lizarazu et Christian Jeanpierre.

Groupes de la Coupe du monde 2018

Les groupes de la phase de poules de cette Coupe du monde 2018 sont connus depuis le tirage au sort effectué en décembre. La France a été plutôt épargnée, au contraire du Portugal, également tête de série mais qui a hérité de l'Espagne, souvent citée comme l'un favoris. L'Allemagne, le tenant du titre4, n'a pas non plus été idéalement servie puisqu'elle sera notamment opposée au Mexique et à la Suède. Le Brésil, autre prétendant à la victoire, a, lui, été plutôt gâté puisqu'il affrontera la Suisse, le Costa Rica et la Serbie. A noter également que la Belgique et l'Angleterre, deux outsiders de la compétition, se retrouveront dans la poule H. La composition des groupes : 

  • Groupe A : Russie, Arabie Saoudite, Egypte, Uruguay
  • Groupe B : Portugal, Espagne, Maroc, Iran
  • Groupe C : France, Australie, Pérou, Danemark
  • Groupe D : Argentine, Islande, Croatie, Nigéria
  • Groupe E : Brésil, Suisse, Costa Rica, Serbie
  • Groupe F : Allemagne, Mexique, Suède, Corée du Sud
  • Groupe G : Belgique, Panama, Tunisie, Angleterre
  • Groupe H : Pologne, Sénégal, Colombie, Japon

Article le plus lu : Manifestation du 26 mai : qui défile ? Quel enjeu ? : voir les actualités

Equipe de France / Didier Deschamps

Annonces Google