Coupe du monde : barrages, Afrique... Les enjeux pour la qualification

Coupe du monde : barrages, Afrique... Les enjeux pour la qualification COUPE DU MONDE 2018 - Les dernières places disponibles pour le mondial 218 seront attribuées au mois de novembre avec les barrages et la fin des éliminatoires en Afrique. Le point.

[Mis à jour le 13 octobre 2017 à 12h21] COUPE DU MONDE 2018 - Le casting pour la prochaine Coupe du monde de football n'est pas encore complet puisqu'il reste neuf places à attribuer dans la phase de qualification : quatre lors des barrages européens, deux lors des barrages intercontinentaux (Australie - Honduras et Nouvelle-Zélande - Pérou), mais aussi trois en Afrique où les derniers matchs de poule se disputeront en novembre. Dans cette zone, seuls le Nigeria et l'Egypte sont pour le moment assurés de participer à la prochaine Coupe du monde. La Tunisie ou le Congo (groupe A), le Maroc ou la Côte d'Ivoire (groupe C), et le Sénégal, le Burkina Faso ou le Cap-Vert (groupe D) les accompagneront. Verdict entre le 10 et le 14 novembre, à l'issue des matchs de la dernière journée des éliminatoires.

Les 23 pays qualifiés pour la Coupe du monde 2018
Zone Qualifiés
Pays hôte Russie
Afrique Nigeria, Egypte (3 places à attribuer)
Amérique du Sud Brésil, Argentine, Colombie, Uruguay
Asie Iran, Japon, Corée du Sud, Arabie Saoudite
Amérique du Nord, centrale et Caraïbes Mexique, Costa Rica, Panama
Europe Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, Islande, Pologne, Serbie, Portugal, France
Barragistes (Europe) Italie, Croatie, Danemark, Suisse, Eire, Grèce, Irlande du Nord, Suède (4 places à attribuer)
Autres barrages Australie - Honduras et Nouvelle-Zélande - Pérou (2 places à attribuer)

Qualification Coupe du monde 2018

Pour cette Coupe du monde 2018, la Russie, pays organisateur, est qualifiée d'office pour la phase finale. Les autres tickets sont attribués en fonction des quotas suivants : quatre ou cinq équipes qualifiés en zone Asie, cinq en Afrique, trois ou quatre en Amérique du Nord, central et Caraïbes (zone CONCACAF), quatre ou cinq en Amérique du Sud, zéro ou une en Océanie, et treize en Europe, en plus de la Russie. Chacune de ces confédérations organise une phase de qualification pour désigner les sélections qui participeront au Mondial. Dans la zone Europe, les équipes étaient réparties en neuf groupes, de A à H. Les premiers de chaque poule (Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, Islande, Pologne, Serbie, Portugal, France) sont qualifiés directement tandis que les huit meilleurs deuxièmes (Italie, Croatie, Danemark, Suisse, Eire, Grèce, Irlande du Nord, Suède) s'affronteront en barrage aller-retour.

Dans la zone Amérique du Sud, la qualification se jouait dans un mini-championnat à dix. Les quatre premiers sont qualifiés pour la Coupe du monde 2018 et le cinquième doit passer par un barrage face au vainqueur de la zone Océanie. L'Argentine, qui s'est imposée lors de la dernière journée en Equateur, est qualifiée en compagnie du Brésil, de la Colombie et de l'Uruguay. Le Pérou, cinquième, disputera un barrage contre la Nouvelle-Zélande. Dans la zone CONCACAF, les six sélections restant en course s'affrontaient dans une poule unique : les trois premiers (Mexique, Costa Rica, Panama) sont qualifiés pour le Mondial, le quatrième (le Honduras) jouera un barrage contre l'Australie, cinquième de la zone Asie.

Dans la zone Océanie, les six équipes encore en lice étaient réparties en deux groupes. Les premiers de chaque poule, la Nouvelle-Zélande et les Iles Salomon se sont affrontées pour un barrage de zone. La Nouvelle-Zélande s'est qualifiée sans problème (6-1 à l'aller, 2-2 au retour) et sera opposée au Pérou, 5e de la zone Amérique du Sud dans un nouveau barrage. Dans la zone Asie, lors du troisième tour, les deux équipes ayant terminé première de chacun des deux groupes sont qualifiées pour le Mondial.  Il s'agit de l'Iran, de la Corée du Sud, du Japon et de l'Arabie Saoudite. La Syrie et l'Australie s'affrontaient en barrage aller-retour (jeudi 5 et mardi 10 octobre). Après le match nul lors de la rencontre aller (1-1), l'Australie s'est imposée au retour (2-1, après prolongations). Elle jouera sa qualification lors d'un nouveau barrage contre le Honduras, 4e de la zone CONCACAF. Enfin, dans la zone Afrique, la phase de qualification en est également au troisième tour avec cinq groupes de quatre équipes. Les premiers de chaque poule sont qualifiés. Le Nigeria et l'Egypte ont leur billet pour la Russie ; les trois autres strapontins, dans les groupes A, C et D, seront attribués au mois de novembre à l'occasion des derniers matchs de poule.

Le classement du groupe A (Afrique)

GROUPE A Equipe Points
1 Tunisie 13
2 RD Congo 10
3 Guinée 3
4 Lybie 3

Le classement du groupe B (Afrique)

GROUPE B Equipe Points
1 Nigeria 13
2 Zambie 7
3 Cameroun 6
4 Algérie 1

Le classement du groupe C (Afrique)

GROUPE C Equipe Points
1 Maroc 9
2 Côte d'Ivoire 8
3 Gabon 5
4 Mali 3

Le classement du groupe D (Afrique)

GROUPE D Equipe Points
1 Sénégal 8
2 Burkina Faso 6
3 Cap-Vert 6
4 Afrique du Sud 4

Le classement du groupe E (Afrique)

GROUPE E Equipe Points
1 Egypte 12
2 Ouganda 8
3 Ghana 6
4 Congo 1

Date Coupe du monde 2018

Cette Coupe du monde en Russie se déroulera à des dates assez traditionnelles, en plein cœur de l'été, du jeudi 14 juin au dimanche 15 juillet 2018. Attention en revanche aux horaires des matchs puisqu'il existe un décalage horaire entre Paris et Moscou et que la Russie est-elle-même découpée en plusieurs fuseaux horaires. Ainsi, pendant l'été 2018, lorsqu'il sera 20h en France, il sera 21h à Moscou et Saint-Pétersbourg mais 22h à Samara et 23h à Iekaterinbourg, des villes qui accueillent également certaines rencontres du tournoi. A noter que le match d'ouverture et la finale se joueront à 17h, heure française, les huitièmes et les quarts de finales à 16h et 20h, les demi-finales à 20h.

En 2022, en revanche, les dates de la Coupe du monde au Qatar seront complètement inédites puisque, pour éviter les températures trop élevées en été, la compétition se déroulera exceptionnellement du 21 novembre au 18 décembre. Le climat ne devrait pas causer de problème en Russie pour l'édition 2018 puisque les températures oscillent par exemple, en moyenne, entre 15 et 25 degrés à Moscou durant les mois de juin et juillet.

Calendrier Coupe du monde 2018

Le calendrier de cette Coupe du monde en Russie a été établi de la manière suivante : les 32 équipes seront réparties en huit groupes de quatre (A à H) et s'affronteront dans la phase de poules du 14 juin au 28 juin. Les deux premières équipes de chaque poule seront ensuite qualifiées pour les huitièmes de finale, prévus les 30 juin, 1er, 2 et 3 juillet. Après quelques jours de repos, la compétition reprendra avec les quarts de finale, les 6 et 7 juillet. Les demi-finales se dérouleront le 10 et le 11 juillet, le match pour la troisième place, le 14 juillet. Enfin, la grande finale aura lieu le dimanche 15 juillet, à Moscou. Le programme précis des matchs sera établi après le tirage au sort, le 1er décembre 2017.

Tirage au sort de la Coupe du monde

Après les derniers matchs de qualification en novembre, ce sera l'heure du tirage au sort de la phase finale. La cérémonie est prévue le vendredi 1er décembre prochain, dans la salle de concert du palais d'Etat du Kremlin, à Moscou. Les trente-deux pays qualifiés seront répartis en quatre chapeaux de huit équipes, la hiérarchie étant établie en fonction du classement FIFA en date du 16 octobre. Seule la Russie, en tant que pays hôte, échappe à ce critère et sera placée d'emblée dans le premier chapeau, en compagnie des sept autres meilleurs sélections. Une élite à laquelle la France est également assurée d'appartenir en compagnie du Brésil, de l'Allemagne, du Portugal, de l'Argentine, de la Belgique et de la Pologne. Néanmoins, ce statut ne garantit pas un tirage aisé puisque de redoutables sélections devraient être placées dans le chapeau 2 (Espagne, Angleterre, Colombie, Uruguay...).

La France à la Coupe du monde 2018

Vingt ans après le sacre de 1998, l'équipe de France rêve de soulever à nouveau le trophée de la Coupe du monde. Malgré une campagne de qualification faite de hauts et de bas, Didier Deschamps et ses hommes sont parvenus à obtenir leur billet pour la Russie en terminant premiers de leur poule et figureront parmi les outsiders de la compétition, derrière les favoris que sont l'Allemagne, le Brésil ou l'Espagne. Quart de finaliste du dernier Mondial, finaliste de l'Euro 2016, la France s'appuie sur la génération Varane - Pogba - Griezmann qui pourrait arriver à maturité l'été prochain et peut également s'appuyer sur un réservoir de jeunes joueurs qui commencent à briller sur la scène européenne et internationale, à l'image de Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé, Thomas Lemar ou encore Benjamin Mendy.

Coupe du monde en direct : diffusion TV

Suite au résultat de l'appel d'offres, beIN Sports a acquis l'intégralité des droits de diffusion des matchs de la Coupe du monde de football 2018 (et 2022). Le groupe qatari assurera donc la retransmission de tous les matchs en direct. Mais que les téléspectateurs se rassurent : une grosse partie des rencontres sera également proposée en clair. TF1 a en effet récupéré les droits de retransmission de 28 matchss (en co-diffusion avec beIN Sports). La chaîne proposera les seize meilleurs matchs de la phase de poules, cinq huitièmes de finale, trois quarts de finale, les deux-demi-finales, le match pour la troisième place, la finale, et toutes les rencontres de l'équipe de France.

Résultat Coupe du monde

Si les résultats de la Coupe du monde révèlent toujours leur lot de surprises, en qualification ou pendant la compétition, la hiérarchie est au final rarement bousculée et seules les sélections les plus prestigieuses ont réussi à inscrire leur nom au palmarès. Huit équipes au total ont déjà remporté le Mondial : le Brésil (1958, 1962, 1970, 1994 et 2002), l'Allemagne (1954, 1974, 1990 et 2014), l'Italie (1934, 1938, 1982 et 2006), l'Argentine (1978 et 1986), l'Uruguay (1930 et 1950), la France (1998), l'Angleterre (1966) et l'Espagne (2010). Aucune formation africaine, asiatique ou nord-américaine n'a jamais réussi à atteindre la finale.

En 2014, c'est l'Allemagne qui avait remporté la Coupe du monde en battant l'Argentine en finale, après prolongations (1-0, but de Götze). Le Brésil, à domicile, avait déçu en se faisant humilier en demi-finale face au Allemands (7-1) et en échouant dans le match pour la 3e place face aux Pays-Bas (3-0). L'équipe de France, entraînée par Didier Deschamps, avait, elle, quatre ans après le fiasco de Knysna, réussi à relever la tête en atteignant les quarts de finale (défaite 1-0 face à l'Allemagne), tout comme la Colombie, la Belgique et le surprenant Costa Rica. C'est le Colombien James Rodriguez qui avait terminé meilleur buteur (6 buts), devant l'Allemand Thomas Muller (5), le Brésilien Neymar, l'Argentin Lionel Messi et le Hollandais Robin Van Persie (4 buts chacun).

Classement Coupe du monde

Le classement de la Coupe du monde prend évidemment en compte le stade de la compétition que chaque équipe a atteint. Si les quatre premiers sont départagés avec le résultat de la finale et du match pour la troisième place, les quatre équipes éliminées en quart de finale sont par exemple départagées en prenant en compte le nombre de points obtenus, la différence de buts et le nombre de buts inscrits. En 2014, l'Allemagne, championne du monde, avait devancé l'Argentine, les Pays-Bas, le Brésil, la Colombie, la Belgique, la France et le Costa Rica. En queue de classement, on retrouvait notamment le Japon, l'Australie, le Honduras ou le Cameroun.

Equipe de France