Damir Skomina : l'arbitre de Monaco - Dortmund réussit à la France

Le Slovène Damir Skomina a été désigné pour arbitrer Monaco - Dortmund ce mercredi. L'homme a plutôt porté chance au football français ces dernières années.

[Mis à jour le 19 avril 2017 à 16h23] Damir Skomina (40 ans), l'arbitre prévu pour le match Monaco - Dortmund en quart de finale retour de la Ligue des champions, ce mardi, n'est pas un inconnu de la France du football qui garde plutôt un bon souvenir des prestations du Slovène. C'est lui qui était par exemple au sifflet lors du fameux France - Ukraine du 19 novembre 2013, en match de barrage pour la Coupe du monde 2014. Ce soir-là, les Bleus (battus 2-0 à l'aller) avaient renversé la vapeur en s'imposant 3-0 et composté leur ticket pour le Brésil. Cette rencontre est probablement restée également dans la mémoire de Monsieur Skomina mais pas pour les mêmes raisons. Ce dernier avait ainsi pris plusieurs décisions controversées (but valable refusé à Benzema, puis but validé à Benzema alors qu'il était en position de hors-jeu, carton rouge litigieux adressé à l'Ukrainien Khacheridi). Résultat, il n'avait ensuite pas été sélectionné par la FIFA pour le Mondial brésilien. Plus récemment, en octobre 2016, il fut également l'arbitre de Pays-Bas - France (0-1) en éliminatoires pour la Coupe du monde 2018.

Damir Skomina a également réussi à l'AS Monaco puisque c'est lui qui était au centre des débats lors du match entre le club de la Principauté et le Zénith Saint-Pétersbourg, le 9 décembre 2014. Dans cette rencontre qui comptait pour la phase de poules de la Ligue des champions 2014-2015, Monaco s'était imposé (2-0, buts de Fabinho et Abdennour) et avait décroché sa qualification pour les huitièmes de finale. Aucune grosse erreur d'appréciation n'avait en revanche été relevée dans ce match. Une performance que M. Skomina, qui sera assisté ce soir de Jure Praprotnik et Robert Vukan (arbitres assistants), Matej Jug, Slavko Vincic (arbitres de surface) et Tomaz Klancnik (quatrième arbitre), espère rééditer ce mercredi. Les nombreuses critiques subies par le Hongrois Viktor Kassai, après Real Madrid - Bayern Munich, mardi, sont en effet venues rappeler que l'arbitrage n'était décidément pas un métier facile...

Article le plus lu : Séisme au Mexique : les images du chaos : voir les actualités

Ligue des champions / AS Monaco