Europa League : quel gain pour le vainqueur de la finale ?

FINALE EUROPA LEAGUE 2018 - Le vainqueur de la compétition gagnera non seulement le droit de participer à la Ligue des champions la saison prochaine mais aussi un joli chèque.

[Mis à jour le 16 mai 2018 à 16h10] Avant la finale OM - Atlético, l'UEFA a rappelé il y a quelques jours, sur son site Internet, les chiffres de dotation pour les participants à cette Europa League 2017-2018. L'instance européenne du football précise que tous les clubs se partagent cette année la somme de 399 millions d'euros. Au début de la saison, l'UEFA précisait : "Chacun des 48 participants à la phase de groupes peut s'attendre à recevoir 2,6 millions d'euros pour sa qualification et il y aura également des bonus de performance". Chaque équipe est ainsi logiquement valorisée en fonction de son parcours :  360 000 euros par victoire lors de la phase de poules et 120 000 euros par match nul au cours de la phase de groupes, avec une prime supplémentaire de 600 000 pour les premiers de poules.

Lors des seizièmes de finale, les clubs engagés touchaient ensuite 500 000 euros au titre de leur participation. Chaque 8e de finaliste touchait ensuite 750 000 euros, les quarts de finaliste 1 million d'euros et les demi-finalistes 1,6 million d'euros. Le grand vainqueur de cette finale de Ligue Europa touchera lui 6,5 millions d'euros tandis que le finaliste se consolera avec un joli chèque de 3,5 millions d'euros. Au total, cette saison, l'Olympique de Marseille, qui affronte l'Atlético Madrid en finale, a déjà perçu plus de 11 millions d'euros et verra donc son total atteindre au moins 15 millions d'euros, sans compter les droits TV.

Suivez OM - Atlético en direct commenté

Rappelons également, par ailleurs, que la finale de cette Europa League est l'occasion pour l'Atlético Madrid d'inscrire son nom au palmarès de la compétition pour la troisième fois de son histoire, après 2010 et 2012. Les Colchoneros avaient battu Fulham (2-1, après prolongations) il y a huit ans, et avaient dominé l'Athletic Bilbao (3-0) il y a six ans. Pour l'OM, une victoire en finale de cette Ligue Europa constituerait une grande première, ainsi que pour le football français dans son ensemble. Les Marseillais avaient atteint ce stade de la compétition en 1999 et 2004 mais avaient dû s'incliner en finale (contre Parme puis Valence). Le palmarès de cette C3, autrefois nommée Coupe de l'UEFA, est dominé par un autre club espagnol, le FC Séville, vainqueur à cinq reprises de la compétition (2006, 2007, 2014, 2015 et 2016). Suivent, avec trois titres, deux clubs italiens, la Juventus Turin (1977, 1990 et 1933) et l'Inter Milan (1991, 1994 et 1998), ainsi que le club anglais de Liverpool (1973, 1976, 2001). Aucun club français n'a donc jamais réussie à remporter cette Europa League. Hormis l'Olympique de Marseille, deux autres représentants de l'Hexagone se sont hissés en finale : le SC Bastia en 1978 (dominé par le PSV Eindhoven) et les Girondins de Bordeaux en 1996 (battus par le Bayern Munich).

Article le plus lu : Manifestation du 26 mai : qui défile ? Quel enjeu ? : voir les actualités

OM - Atlético

Annonces Google