Ces entraîneurs français tombés dans l'oubli

Raymond Domenech assure pourtant disposer de nombreuses propositions. © NIVIERE / SIPA
Très courtisés il y a encore quelques années, ces coachs ne parviennent plus à séduire les dirigeants de clubs français.

Domenech : "Pas le bon moment, pas envie"

Marqué au fer rouge par son passage très controversé à la tête de l'équipe de France (2004-2010), Raymond Domenech n'a pas replongé, depuis, dans le costume d'entraîneur. Devenu consultant (Europe 1, L'Equipe), le coach originaire de Lyon assure toutefois qu'il fait l'objet de nombreuses convoitises. "Ça fait toujours prétentieux mais j'ai refusé beaucoup d'offres, expliquait-il à Sport24 en octobre 2016. Parce que ça n'allait pas, ce n'était pas le bon moment ou que je n'avais pas envie (...) Si un jour on me demande de jouer le rôle de conseiller quelque part, pourquoi pas".