Karim Benzema : Deschamps, Valbuena, Macron... L'attaquant vide son sac

Karim Benzema s'exprime ce mercredi dans une interview-fleuve donnée à L'Équipe. L'attaquant revient notamment sur l'affaire de la sextape et son absence de l'équipe de France. Extraits.

[Mis à jour le 17 mai 2017 à 10h08] Karim Benzema ne mâche pas ses mots dans un entretien accordé à l'Equipe paru ce mercredi. "Une  grande mascarade", c'est en ces termes qu'il qualifie par exemple l'affaire du chantage à la sextape envers Mathieu Valbuena. L'attaquant n'est pas tendre avec son ancien coéquipier chez les Bleus. "Tout est parti de son histoire, on ne sait pas la vérité", commence-t-il. En plus, quand je l'entends dire maintenant qu'il est prêt à rejouer avec moi, qu'il ne m'en veut pas... Il y a vraiment quelque chose qui ne va pas chez lui ! [...] Il se fout de la gueule du monde ! (...) Il faut vraiment qu'il arrête d'inventer. Il me rend fou à continuer de mentir". Mais celui qui affirme n'avoir jamais revu Mathieu Valbuena depuis le déclenchement de l'histoire reste confiant : "Personne n'arrivera à me mettre à bas. Ils ne vont pas réussir. Je ne sais pas quand ça va se terminer, mais ce qui est certain, c'est que je serai libre quand ça sera vraiment fini." 

Benzema s'attarde sur le choix de Didier Deschamps de ne pas le retenir pour l'Euro 2016 et réclame des explications au sélectionneur des Bleus. "On exhume un tas de choses au fur et à mesure pour justifier ce non-retour, explique-t-il. C'est pour ça que j'ai demandé des explications au sélectionneur. Ça peut durer deux minutes, une explication. Ce n'est pas compliqué, une explication". Le joueur du Real Madrid laisse également entendre que les interventions de Manuel Valls ou de François Hollande ont pu influer sur son sort et confie entretenir de bien meilleures relations avec Emmanuel Macron, le nouveau Président de la République. "Je l'ai déjà vu trois ou quatre fois, précise-t-il. On est ensuite restés un peu en contact par messages. Je l'ai rencontré la première fois grâce à une connaissance commune à Lyon (...) Je n'attends rien de lui, mais ses phrases sur moi seront peut-être meilleures".

VIDEO - Benzema chez les Bleus : Ménès pique une colère

Article le plus lu : Ramadan 2017 : la date de début du jeûne dévoilée : voir les actualités

Didier Deschamps / Karim Benzema