Rennes - PSG : trois recours à la vidéo, Mbappé expulsé, le résumé

Rennes - PSG : trois recours à la vidéo, Mbappé expulsé, le résumé RESUME RENNES - PSG  - Paris s'est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue en s'imposant sur le score de 3-2 à l'issue d'un match à rebondissements, marqué notamment par trois recours à la vidéo et le carton rouge de Mbappé.

[Mis à jour le 31 janvier 2018 à 10h26] RENNES - PSG - La première demi-finale de la Coupe de la Ligue a donné lieu à un match très mouvementé, mardi soir, au Roazhon Park de Rennes. Dominateurs, les Parisiens ont ouvert le score en première mi-temps grâce à une belle frappe lobée de Thomas  Meunier (24e minute), après un contre favorable. Les Rennais pensaient ensuite avoir fait le plus dur en égalisant juste avant la mi-temps grâce à Khazri... Un but finalement refusé, après la consultation de la vidéo, pour une faute de main de l'attaquant du Stade rennais. La seconde période a ensuite redémarré comme avait terminé la première avec un recours à la vidéo sur un but de Mbappé, finalement refusé pour une position de hors-jeu. Peu perturbés par ce fait de jeu, les hommes d'Unai Emery ont ensuite accéléré et inscrit deux buts grâce à Marquinhos (53e) et Lo Celso (58e).

Le leader du championnat, qui a déjà en tête le choc PSG - Real en tête, se dirigeait vers une qualification tranquille pour la finale de cette Coupe de la Ligue, jusqu'à la 63e minute de jeu et une vilaine faute commise par Kylian Mbappé sur Ismaïla Sarr. Après une nouvelle vérification via la vidéo, la troisième de la rencontre, l'arbitre, Mikael Lesage, décidait d'expulser l'attaquant parisien. Un carton rouge qui rééquilibrait la fin du match, Rennes parvenant à inscrire deux buts dans les dernières minutes, par Diafra Sakho (85e) et Prcic (92e). Kylian Mbappé, expulsé pour la première fois de sa carrière, s'est expliqué sur son geste après le coup de sifflet final, . "Je suis d'accord avec la décision, il y a rouge, bien sûr, a-t-il expliqué. Si je donne le sentiment de ne pas être d'accord, c'est plus par rapport aux antécédents. Mais bon, on est joueur, on doit jouer, aujourd'hui, je n'ai pas fait mon travail puisque j'ai pris un rouge (...) Le fait que ma blessure à Lyon n'ait pas été sanctionnée, je l'ai encore en travers de la gorge".

Article le plus lu : Macron : avec Trump, des moments (très) gênants : voir les actualités

Ligue 1 / PSG

Annonces Google