Real - Juventus : un penalty discuté, Madrid qualifié [RESUME VIDEO]

Real - Juventus : un penalty discuté, Madrid qualifié [RESUME VIDEO] REAL MADRID - JUVENTUS - RESULTAT - La Juve a frôlé l'exploit, hier, mais c'est le Real qui se qualifie finalement pour les demi-finales grâce à un penalty de Ronaldo en toute fin de match (score : 3-1). Le résumé du match et les buts en vidéo.

Le résumé du match Real - Juventus

La Juventus Turin est passé tout près d'une gigantesque exploit, hier sur la pelouse du Real Madrid, en quart de finale retour de la Ligue des champions. Battus sur le score de 3-0 à l'aller en Italie, les hommes de Massimiliano Allegro ont réalisé le match quasi-parfait sur la pelouse de Santiago-Bernabeu. Bien lancés par l'ouverture du score précoce de Mario Mandzukic (2e minute), ils ont doublé la mise par le même Mandzukic (37e), avant d'égaliser sur l'ensemble des deux rencontres grâce à un but opportuniste du Français Blaise Matuidi à la 61e minute. Ce résultat permettait alors à la Juve d'emmener son adversaire en prolongations. Une issue que le Real Madrid a réussi à éviter en obtenant un penalty au bout du temps additionnel, à la suite d'une faute de Benatia sur Vasquez. Malgré les vives protestations des joueurs italiens (Gianluigi Buffon a été expulsé), Cristiano Ronaldo n'a pas tremblé et transformé ce penalty qui envoie les Merengue en demi-finale de cette Champions League. Découvrez le résumé du match et les buts en vidéo :

Real - Juventus : les infos en direct

18:15 - Matuidi à propos du penalty : "Il n'y a rien du tout"

Blaise Matuidi, auteur du troisième but de son équipe, hier, lors de ce Real - Juventus, s'est également exprimé après le match : "On est tristes, énervés. On ne peut pas perdre des matches comme ça. On a tout donné, marqué trois buts face à la meilleure équipe du monde mais il y a ce penalty à la fin... L'arbitre gâche tout, il a manqué de sang froid. À vitesse réelle, on a l'impression qu'il n'y a rien du tout, c'est ce qui est désolant. On peut être fiers de nous mais on est très déçus de perdre comme ça".

17:53 - Kroos : "Il y a penalty"

Y'avait-il penalty ou pas pour le Real Madrid ? La question divise l'ensemble de supporters et des acteurs de ce quart de finale de la Ligue des champions. Si les joueurs de la Juventus crient au scandale, l'ensemble des Madrilènes estiment qu'il y a bien faute, à l'image de la réaction de Toni Kroos après la rencontre : "Lorsque l'on encaisse des buts, c'est habituel de souffrir. Je ne crois pas que nous ayons fait un mauvais match. Après le premier but de la Juventus, nous avons bien joué et nous nous sommes procurés de nombreuses occasions, mais nous ne les avons pas concrétisé et cela nous a compliqué la tâche. L'action du penalty ne s'est vue que depuis le terrain, et pour moi c'est penalty".

17:48 - Carvajal : "Si Benatia ne le touche pas, Vazquez marque"

Dani Carvajal et ses coéquipiers ont eu du mal face à la Juventus de Turin et auraient pu tout perdre sans le fameux pénalty de la 97e minute. Le latéral droit du Real Madrid s'est exprimé sur le site internet du Real Madrid et estime qu'il y avait bien faute sur cette action : "Nous ne nous attendions pas à un match ainsi, avec le 0-3. Il y a toujours des matchs compliqués en Ligue des Champions, ça a été le cas aujourd'hui, mais c'est un soir pour célébrer. En direct, on dirait qu'il le touche clairement. Lucas Vazquez est face au but et si Benatia ne l'avait pas touché, il aurait marqué. Cristiano va le mettre, c'est sûr après. C'est une réalité: il met des buts pour nous, c'est ce qui importe".

17:30 - Del Piero : "J'ai du mal à comprendre Buffon"

De nombreux observateurs fustigent l'arbitre et le penalty accordé au Real Madrid mais également l'expulsion du capitaine et légende de la Juventus Turin, Gianluigi Buffon. Beaucoup sauf une autre figure historique de la Vielle Dame, en l'occurrence Alessandro Del Piero. L'ancienne gloire de la Juve était présent sur le plateau de la Sky et n'a pas compris la réaction de l'international italien : "Quand Buffon a parlé de l’arbitre, j’ai eu du mal à le comprendre. Je comprends pas pourquoi on doit faire référence au match aller. Je crois que Buffon, après quelques jours, reviendra sur ses propos contre l’arbitre".

16:54 - Ronaldo : "Je ne comprends pas pourquoi ils ont protesté"

Une nouvelle fois, Cristiano Ronaldo s'est transformé en héros en offrant la qualification au Real après le but sur pénalty à la 93e. En zone mixte, le quintuple Ballon d'or a estimé que la qualification était méritée et que la contestation du penalty n'avait pas lieu d'être : "Ce soir, le Real aurait pu marquer quelques buts de plus mais Buffon et les autres ont très bien joué. Je pense que nous sommes qualifiés logiquement, nous avons eu beaucoup d'occasions. Je ne comprends pas pourquoi (les Turinois) ont protesté sur le penalty. Si le défenseur n'avait pas commis de faute, Lucas aurait marqué. Il le charge par derrière. Pendant le match, Benatia et les autres ont donné beaucoup de coups par derrière".

16:32 - Sergio Ramos suspendu pour la demi-finale ?

Le capitaine du Real Madrid Sergio Ramos n'était pas présent sur la pelouse pour ce quart de finale retour face à la Juventus de Turin. Suspendu après une accumulation de cartons jaunes, il pourrait à nouveau être suspendu pour la demi-finale aller. Si Sergio Ramos a commencé la rencontre dans les tribunes avec un grand sourire, il a assisté à la fin de la rencontre au plus près de ses coéquipiers à deux mètres de la pelouse. Une situation que n'a pas apprécié Allegri, qui n'a pas hésité à le faire remarquer à Ramos, comme on a pu le voir sur les images de la télévision. Le coach italien l'a également signifié à l'arbitre qu'il a noté dans son rapport. Conséquence, comme Xabi Alonso en 2014, Sergio Ramos pourrait être suspendu pour la demi-finale.

16:29 - Zinedine Zidane explique ses changements à la pause

Après 45 minutes de jeu, le Real Madrid était dans l'impasse et ne trouvait pas la solution face à la Vieille Dame. Zinedine Zidane a donc décidé de faire deux changements à la pause en mettant Lucas Vazquez et Marcos Asensio à la place de Bale et Casemiro. Des choix payants puisque le pénalty est provoqué par Vazquez. En conférence de presse, l'ancien champion du monde a expliqué ce choix :"Il fallait changer quelque chose. Je n'étais pas content avec notre mise en place. Ce n'était pas une punition pour Gareth ni pour Casemiro. Nous avons changé la dynamique avec Asensio et Lucas, qui nous ont apporté plus d'énergie. Il fallait le faire."

16:27 - Joël Quiniou : "Ce sont des fautes que l'on peut siffler"

Ancien arbitre et désormais consultant pour RMC, Joël Quiniou a affirmé hier soir qu'il y avait bien une faute sur Lucas Vazquez et que l'arbitre a pris la bonne décision : "La faute, elle y est. On ne peut pas dire que le Madrilène en a rajouté. On voit bien Benatia le bousculer. Il touche le ballon mais son geste n’est peut-être pas assez clair. Il déséquilibre le Madrilène. Ce sont des fautes que l’on peut siffler. On ne peut pas tenir compte du fait qu’il reste vingt secondes. Il considère que la faute est dans le temps de jeu."

16:08 - Andrea Agnelli : "Il n'y avait pas de pénalty"

Le président de la Juventus de Turin était très en colère après le penalty sifflé à l'encontre de Mehdi Benatia. Face à la presse il a réclamé l'assistance vidéo. "il n'y avait pas de penalty pou moi, mais ça ne fait pas beaucoup de différence maintenant que c'est fini. On sait aujourd'hui qu'on possède la technologie pour revoir le jeu immédiatement. L'arbitre a la technologie pour regarder immédiatement. Aujourd'hui, pour nous, cette erreur à la fin du match signifie que nous sommes éliminés de la compétition. Si on avait utilisé cette technologie, l'arbitre aurait pu revoir les images (...) chacun peut avoir sa propre opinion. Mais avec la technologie, vous pouvez revoir les images et donc ce serait bien que l'UEFA introduise le VAR."

15:49 - Des altercations dans les couloirs après Real - Juventus ?

Lorsque l'arbitre a sifflé le pénalty pour le Real Madrid, les joueurs de la Juventus se sont précipités sur l'arbitre provoquant l'expulsion de Buffon. Si la tension était palpable jusqu'au coup de sifflet final, elle s'est décuplée dans les couloirs selon les journalistes. D'après plusieurs témoins, les Italiens n'auraient pas apprécié la célébration excessive des joueurs madrilènes et notamment celle de Marcelo. Par ailleurs, selon des journalistes anglais, une altercation aurait eu lieu entre des journalistes italiens et espagnols. La raison est la même que pour les joueurs, une célébration un peu trop bruyante des journalistes espagnols.

LIRE PLUS

Composition Real - Juventus

Zinédine Zidane avait choisi de se passer de Karim Benzema au cou d'envoi de ce quart de finale retour entre le Real Madrid et la Juventus Turin, et de faire confiance à Gareth Bale. Par ailleurs, en l'absence de Sergio Ramos, suspendu, c'est Jesus Vallejo qui était titularisé en défense centrale. La compo du Real Madrid : Navas - Carvajal, Varane, Vallejo, Marcelo - Casemiro, Modric, Kroos, Isco - Cristiano Ronaldo, Bale. La Juventus Turin se présentait, elle, dans un schéma en 4-3-3 avec Mandzukic et Douglas Costa au soutien de Gonzalo Higuain, et la titularisation de Matuidi dans le cœur du jeu. La compo de la Juventus Turin : Buffon - De Sciglio, Benatia, Chiellini, Alex Sandro - Pjanic, Khedira, Matuidi - Douglas Costa, Higuain, Mandzukic.

Résultat Real - Juventus

Avant la rencontre, la Juventus Turin rêvait encore de la qualification pour les demi-finales. "Personne ne pensait que nous prendrions un but après deux minutes à Turin, pourquoi on ne le ferait pas demain ?", avait ainsi lancé Allegri à la veille du match. Un scénario qui s'est effectivement produit puisque Mandzukic a ouvert le score dès la 2e minute de jeu. Battue 3-0 à l'aller, la Juve a un temps rétabli l'équilibre en menant à son tour 3-0 mais n'a pas su tenir ce résultat en concédant un penalty en toute fin de match. Sur l'ensemble des deux rencontres, le real Madrid l'emporte finalement sur le score cumulé de 4-3.

Score Real Madrid

Score Real - Juventus

1 | 3

Score Juventus Turin

Article le plus lu : La compagne de Manuel Valls est une "femme à poigne" : voir les actualités

Ligue des champions

Annonces Google