Les bagarres générales les plus célèbres Guérilla froide en Tchécoslovaquie

En 1987, les Mondiaux de hockey sur glace juniors (moins de 20 ans) sont ternis par une violente bagarre opposant Canadiens et Soviétiques en match de clôture.

Le pugillat éclate au cours du deuxième tiers-temps après une altercation entre Pavel Kostichkin et Theoren Fleury. A ce moment-là du match, le Canada domine l'URSS par 4 buts à 2 et peut encore espérer remporter le tournoi (il lui faut gagner par 5 buts d'écart).

Les deux bancs se retrouvent sur la glace pour une bagarre qui durera une vingtaine de minutes. Dans une tentative quelque peu désespérée de retour au calme, les lumières de la patinoire seront même éteintes afin de mettre un terme au combat.

 

 

Un incident et des sanctions exceptionnels

Les officiels excluent les deux équipes du tournoi et infligent de lourdes suspensions ; deux ans pour les entraîneurs, un an et demi pour les dix-neuf joueurs ayant participé à cette incroyable scène.