Les bagarres générales les plus célèbres Perpignan et Bayonne à la lutte... finale

Mal classés en Top 14, Perpignan et Bayonne ont livré un bien triste spectacle lors de la 21e journée du championnat 2010/11, terminant la rencontre sur une immense bagarre générale.

Grégory Le Corvec, troisième ligne de l'USAP, a troqué l'habituelle poignée de mains qui conclut la partie par un brutal coup de poing adressé par derrière à Rémy Martin, son homologue bayonnais. S'ensuit une mêlée géante dans laquelle les coups pleuvent.

 

 

 

Lourdes amendes et longues suspensions

Réunie en urgence, la commission de discipline sanctionne lourdement les quatre principaux bagarreurs : Grégory Le Corvec prend 30 jours de suspension, tout comme son adversaire bayonnais Jean-Joseph Marmouyet, récidiviste ; David Marty, international de l'USAP, se voit suspendu 30 jours (dont 10 avec sursis) tandis que le pilier de l'Aviron Aretz Iguiniz prend 20 jours (dont 10 avec sursis).

Par ailleurs, les deux clubs doivent régler une amende de 7 000 € à la Ligue pour "bagarre entre joueurs". Bayonne doit même payer 5 000 € de plus car une menace de sursis pesait sur ses épaules.