Les bagarres générales les plus célèbres Water Polo : bain de sang à Melbourne

Hasard de la compétition, la Hongrie et l'URSS s'affrontent au cours des Jeux Olympiques de 1956 en phase finale de water-polo. Le contexte politique pèse lourdement sur cette rencontre sportive : un mois plus tôt, les chars soviétiques s'étaient retirés de Budapest après avoir écrasé l'insurrection (25 000 morts).

La piscine de Melbourne va être le théâtre d'une revanche. Alors que les Magyars mènent 4-0 et que le public australien s'est rangé de leur côté, le Soviétique Valentin Prokopov frappe le Hongrois Ervin Zador à une minute de la fin du match. Plusieurs joueurs se battent dans l'eau bientôt rougie par les combats...

 

 

 

Après l'intervention de la police, qui empêche le lynchage de l'équipe soviétique, l'arbitre interrompt définitivement le match et accorde la victoire à la Hongrie. 

Les Hongrois remporteront la médaille d'or tandis que l'URSS se contentera de la troisième place.