Sites des JO 2024 à Paris : quels lieux pour les compétitions ?

Sites des JO 2024 à Paris : quels lieux pour les compétitions ? Paris est officiellement candidate à l'organisation des Jeux olympiques 2024 depuis juin 2015. Et la capitale française dispose déjà de nombreux sites pour accueillir les épreuves.

La candidature de Paris pour l'organisation des Jeux olympiques a pris une forme plus concrète depuis avril 2015, avec la présentation du logo des JO 2024, puis des sites retenus pour l'organisation. Dès février 2015, une étude d'opportunité avait déjà tracé les contours du projet et recensé les sites qui pourraient accueillir les compétitions. On y retrouve certaines infrastructures déjà existantes comme le Stade de France, la base nautique de Vaires-sur Marne, qui sera aménagée dans les années à venir, la Halle Carpentier, qui va également être rénovée, le stade de Roland Garros, l'hippodrome de Longchamp, le Parc des Princes, l'AccorHotels Arena (ex-Palais omnisports de Paris Bercy), le vélodrome et le golf de Saint-Quentin-en-Yvelines, le stade Jean-Bouin... L'étude évoque également l'Arena 92 et le Colisée de Tremblay-en-France, des projets pas encore finalisés mais qui vont bientôt voir le jour.

La candidature Paris 2024 s'appuiera également sur certains lieux incontournables du patrimoine parisien. Le Trocadéro pourrait ainsi servir de décor au départ ou à l'arrivée du marathon, du 50 km marche ou du triathlon, le Château de Versailles à l'arrivée de l'épreuve de cyclisme sur route, le Champ de Mars aux épreuves de beach-volley, le Grand Palais aux compétitions d'escrime, l'esplanade des Invalides pour le tir à l'arc... L'étude d'opportunité donne aussi des indications sur les infrastructures manquantes, à commencer par un centre aquatique comprenant au moins six bassins. Paris devrait également se doter d'un stade de hockey sur gazon, un stand de tir et surtout 7 "arenas" couvertes" qui pourront toutefois être conçues de manière temporaire.

Paris / JO 2016

Annonces Google