Partager cet article

RSS

Le saviez-vous ?

Tout le magazine

 
En mesurant les doigts des jeunes filles, on pourrait détecter très tôt leur potentiel sportif Photo ©
 

C'est du moins le résultat d'une étude menée par des chercheurs du King's College de Londres, dont les résultats ont été dévoilés en octobre 2006. Après avoir mesuré les doigts de 607 Britanniques âgés de 25 à 79 ans, les avoir soumises à des tests dans différents sports et avoir analysé leurs performances passées, ils sont parvenus à la conclusion que les femmes ayant l'annulaire plus long que l'index sont meilleures en sport. Elles ont notamment eu des performances supérieures en course à pied, ainsi que dans les sports où les jambes
sont très sollicitées, comme le football ou le tennis.

Pourquoi ? Tim Spector, un des auteurs de la recherche, explique que la cause de ce résultat n'est pas claire. "Des études antérieures ont suggéré que la différence entre la longueur des deux doigts était due au niveau de testostérone présent dans l'utérus". Mais l'hérédité, la génétique entreraient aussi en jeu : "Ceci suggère que les gènes sont le principal facteur et qu'en conséquence, la longueur des doigts est un trait génétique", explique M. Spector.

L'étude en conclut qu'en mesurant les doigts des jeunes filles, on pourrait détecter très tôt leur potentiel sportif et ainsi mieux développer et exploiter les capacités des athlètes les plus prometteuses.
Chez les femmes, l'annulaire est généralement plus court ou de même longueur que l'index alors que chez l'homme, c'est l'inverse.

 


Magazine SportEnvoyerImprimerHaut de page

Votre avis sur cette publicité

Sondage

Etes-vous abonné(e) à une chaîne de télévision sportive ?

Tous les sondages