Partager cet article

RSS
Pourquoi...

En savoir plus

 
Les balles de tennis seraient devenues jaunes en 1978 Photo © L'Internaute Magazine
 

Le tennis étant inspiré du jeu de paume, les premières balles utilisées furent les mêmes. On les appelait alors des "esteufs".

Dans un premier temps, les balles du jeu de paume étaient faites de poils d'animaux et d'étouffe de laine. Pas très rebondissantes ! Pour les rendre plus lourdes et compactes, on change de technique : on les fabrique en cuir et on introduit du sable et de la chaux à l'intérieur. Mais ce nouveau matériau fait mal aux mains. Les joueurs reviennent aux boules de laine... Au XVIIIe siècle, les esteufs sont conçus avec des draps pressés et liés avec des ficelles. Mais celles-ci ne tiennent pas très bien.
Les balles en caoutchouc apparaissent en 1870 et rebondissent sur l'herbe. Au même moment, le tennis apparaît et reprend les balles du jeu de paume en caoutchouc.
En 1877, lors du premier tournoi de Wimbledon, le joueur de paume John Mayer Heathcothe aurait suggéré de coller une enveloppe de drap de laine sur les balles pour qu'elles rebondissent mieux sur le gazon. C'est l'origine du feutre...
Vers 1920, la balle de tennis sous pression en caoutchouc fait son apparition et devient la balle officielle du tennis. Elle l'est toujours aujourd'hui.

A partir de 1978, elle abandonne sa traditionnelle couleur blanche pour devenir jaune. Pourquoi ? Pour qu'elle se voit bien sur toutes les surfaces. Sa couleur blanche posait problème lorsque la balle tombait sur une ligne. Ce sont les télévisions qui auraient imposé le jaune, une teinte plus télégénique pour la diffusion.


En savoir plus Pourquoi les balles de tennis rebondissent-elles ?



Magazine SportEnvoyerImprimerHaut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Etes-vous abonné(e) à une chaîne de télévision sportive ?

Tous les sondages