Compteur de vélo : comprendre et choisir

Compteur de vélo : comprendre et choisir Outil indispensable pour tout cycliste qui se respecte, le compteur de vélo apporte des données aidant à la bonne pratique du deux roues. Découvrez son fonctionnement et apprenez à bien le choisir.

Qu'est-ce que c'est ?

Un compteur est un petit appareil électronique qui permet au cycliste de disposer d'informations sur sa vitesse, la distance parcourue, etc. Peu encombrant, il est composé de plusieurs pièces qui permettent le calcul de ces données. Equipé d'une pile, l'écran digital, généralement fixé sur le guidon ou la potence, centralise les informations relevées par ces pièces disposées sur la roue avant.

Ses fonctions premières sont de mesurer la vitesse et la distance parcourue. Mais les progrès technologiques ont récemment permis au petit boîtier d'interagir avec d'autres appareils comme un ordinateur. Nid à infos, le compteur offre désormais, à l'aide de capteurs et selon les modèles, la possibilité de connaître sa fréquence cardiaque, celle de pédalage, le nivellement d'une route ou bien encore les conditions météorologiques. Certains présentent même une fonction GPS.

edge800 hr 201
Avec son écran tactile, le Edge 800 de Garmin est l'un des compteurs les plus perfectionnés du marché, l'un des plus chers aussi (environ 400 euros). © Garmin

Comment fonctionne le compteur de vélo ?

Un aimant disposé sur un rayon de la roue avant génère une donnée à chaque fois qu'il croise un capteur traditionnellement fixé sur la fourche. Le capteur transmet ce relevé au compteur qui calcule ainsi la vitesse et la distance parcourue et informe en temps réel le cycliste.

Ces données dépendent de la circonférence de la roue, point qu'il est nécessaire d'entrer dans le compteur lors de sa première utilisation. Deux méthodes le permettent :

multipliez le rayon de la roue par 2 puis par Pi (3,14), et convertissez le résultat en millimètres

manuellement, mesurez la distance entre deux marques délimitant au sol un tour de roue (utilisez la valve placée perpendiculairement au sol comme repère), puis convertissez le résultat en millimètres.

Bien choisir son compteur

Le choix d'un compteur dépend de l'utilisation qui en sera faite. Pour du cyclotourisme, la vitesse et la distance sont des informations suffisantes que tout appareil basique fournit. Si vous êtes un cyclosportif, que vous souhaitez réaliser un suivi de vos performances, un compteur plus élaboré est nécessaire.

Afin d'optimiser les capacités du compteur, il faudra acheter un capteur de cadence pour mesurer la puissance des coups de pédales, ou bien une ceinture cardio pour mesurer la fréquence cardiaque. Il est toutefois nécessaire de s'assurer de la compatibilité de tous ces appareils avec le compteur.

Selon la gamme du produit désiré, le prix évolue sensiblement. De quelques dizaines d'euros pour un compteur d'entrée de gamme, il peut s'envoler à 200 ou plus de 300 euros pour les plus perfectionnés.

Outre vos besoins, veillez à connaître l'autonomie, l'étanchéité, l'ergonomie et la lisibilité de l'appareil.

Vélo

Annonces Google