Faire un strapping Le matériel nécessaire

le kit idéal pour un strapping parfait.
Le kit idéal pour un strapping parfait. © L'Internaute Magazine

Le matériel nécessaire pour réaliser un strapping :

- Les bandes adhésives non élastiques : d'une épaisseur faible, elles permettent de multiplier les couches. Leur action stabilisatrice est importante. Elles sont utilisées pour la réalisation d'attelles actives et la fermeture de certains strappings. Le but est l'immobilisation stricte. Exemple de produit : Omnitape®.

- Les bandes adhésives élastiques : extensibles en longueur, elles s'adaptent mieux aux reliefs du corps. Elles sont utilisées pour la réalisation d'attelles actives et la fermeture de la plupart des strappings car elles permettent notamment de réaliser des circulaires et des spirales. On y a recours lors de la réalisation de contentions préventives lors de la reprise des activités physiques après un traumatisme. Exemple de produits : Extensa®plus ou Elastoplast®.

- Les mousses protectrices : le tissu mousse protecteur permet d'éviter les rougeurs et les éventuelles allergies, il épargne également vos poils quand vous retirez votre contention. Exemple de produit : Omniprotect®.

 

Vous pouvez également avoir besoin d'une crème grasse (de type Akileine Sport Nok par exemple) pour protéger les zones saillantes et éviter le frottement avec le strapping. Des compresses peuvent s'avérer utiles (pour un strapping préventif de cheville).

Enfin, une paire de ciseaux s'impose. Ils vous permettront naturellement de couper les bandes mais aussi de couper les contentions au moment de les retirer. Préférez des ciseaux avec un embout en plastique. Cela évitera d'abîmer la peau.