Pascal Papé : la Ddass, le suicide... Le joueur se livre sur son lourd passé

PASCAL PAPE - Le rugbyman du Stade français se dévoile dans son autobiographie et dans un entretien à L'Equipe. Il y évoque son enfance difficile, son passage à la Ddass et sa tentative de suicide en 2013.

[Mis à jour le 17 octobre 2016 à 12h13] Pascal Papé lève le voile sur de nombreux secrets dans un livre intitulé "Double Jeu", qui paraîtra le 20 octobre 2016, et sur lequel il revient longuement pour L'Equipe. Le rugbyman du Stade français, ancien joueur du XV de France (après 65 sélections, il a pris sa retraite internationale à la fin de la Coupe du monde 2015), se confie sur plusieurs épisodes douloureux de sa vie qu'il n'avait jamais évoqué auparavant. Il révèle notamment qu'il a été placé dans une famille d'accueil à l'âge de 7 mois et demi après avoir passé un mois et demi à la Ddass (Direction départementale des affaires sanitaires et sociales). Papé n'a bien sûr pas de souvenir des mois qui ont suivi sa naissance ("Mon premier souvenir est dans ma famille d'accueil (...) Dès que j'ai eu l'âge de parler, mes parents m'ont expliqué que j'avais une autre maman") et ne connaît pas son père, et ne veut pas le savoir, mais sait tout de ce qu'il lui est arrivé alors qu'il n'était qu'un nouveau né. 

Le récit de Pascal Papé est poignant : "Ma mère biologique est une femme qui connaît beaucoup de problèmes psychologiques (...) Pour pouvoir picoler, se droguer, elle se prostitue (...) Elle avait eu auparavant un petit garçon qu'elle avait gardé. Et le père du garçon, ou bien un de ses amants, a jeté l'enfant par la fenêtre parce qu'il pleurait trop". Il explique également avoir été livré à lui-même dans un appartement, sans avoir été vacciné depuis sa naissance et avoir été sauvé in-extremis par des gendarmes alertés par des voisins inquiets d'entendre des pleurs continus. Sauvé, il l'est également par l'amour de sa famille d'accueil, qui l'a adopté lorsqu'il a eu 18 ans, et par la découverte du rugby ("C'est le seul endroit où je me retrouve comme les autres enfants").

Une tentative de suicide en 2013

Pascal Papé est pourtant rattrapé par son histoire et toutes ses blessures enfouies, en 2013, après une blessure contractée lors d'un match face à l'Italie, au Tournoi des 6 Nations. "J'ai été arrêté longuement, j'ai dû prendre des médicaments très forts pour le dos, et là j'ai plongé, confie-t-il. Un coup d'arrêt qui se transforme en véritable dépression. "Il y a à ce moment-là un mélange de fatigue, de tristesse, de dégoût de soi, raconte-il encore. J'ai eu envie de dormir pour toujours". S'ensuivra un séjour dans un hôpital psychiatrique qui lui permettra finalement de redresser la tête et d'assumer aujourd'hui son passé. Au point d'en livrer aujourd'hui les détails dans un ouvrage qui a selon ses propres termes, agi comme "une thérapie". 

EN VIDEO - Pascal Papé avait participé à la Coupe du monde de rugby 2015 :

Article le plus lu : Edouard Philippe : les petits secrets d'un Premier ministre : voir les actualités

Autour du même sujet

Annonces Google