Entre succès et casseroles, les 1001 vies de Bernard Laporte

Malgré un grave accident, Bernard Laporte est parvenu à effectuer une carrière de rugbyman avant de s'orienter rapidement vers le métier d'entraîneur. © POUZET/20MN/WPA/SIPA
De ses débuts de joueur et d'entraîneur à son élection au poste de président de la FFR, en passant par ses activités politiques et son business, Bernard Laporte a connu des hauts et des bas dans sa carrière.

Victime d'un accident à 20 ans, il est sacré champion de France 6 ans plus tard

En 1984, Bernard Laporte a 20 ans et démarre sa carrière de rugbyman lorsqu'il est victime d'un violent accident de voiture qui le laissera une semaine dans le coma. Les médecins le disent fini pour le rugby. Le jeune homme ne veut rien entendre et retrouve petit à petit ses capacités physiques. Quelques années plus tard, en 1991, le demi de mêlée gagne son pari en étant sacré champion de France avec le CA Bègles en compagnie notamment de ceux que l'on surnomme les "Rapetou" : Vincent Moscato, Serge Simon et Philippe Gimbert.  Il basculera ensuite rapidement vers le métier d'entraîneur, d'abord au Stade Bordelais, entre 1993 et 1995.