Partager cet article

RSS
L'Internaute > Sport > Contributions > Le Tour de France est-il toujours crédible ?
Beltran et Duenas Nevado contrôlés positifs, Vinokourov exclu l'an passé, Floyd Landis dopé à la testostérone en 2006... Décidemment, les histoires de dopage font mal au Tour de France. L'épreuve est-elle encore crédible ? Votre regard sur le Tour et ses champions a-t-il changé ?

Participez

Tous les articles Football

Dopage et compétition sportive de haut niveau

 Dopage et compétition sportive de haut niveau  

Marc Murati , Dirinon le 30 juillet 2007

Malgré les affaires de dopage, pensez-vous que le Tour de France soit encore crédible ?

Oui le Tour de France est crédible. Il est dommage que le cyclisme paye très cher la lutte anti-dopage, car pour moi tout sport de haut niveau qui allie bien sûr rémunération importante et compétition est en proie au dopage. Les sportifs ne sont pas les seuls coupables mais prisonniers du système : toujours "plus", toujours "plus fort", toujours "plus haut".
Les organisateurs du Tour de France ont beaucoup de courage de dénoncer les tricheries de leur sport, ils peuvent montrer le chemin pour beaucoup d'autres manifestations sportives, notamment d'athlétisme, tant au niveau des clubs du national comme de l'international y compris les JO. Mais nous pourrions parler de foot-ball, de tennis etc...
Les mêmes causes entraînant les mêmes effets, il est probable que certains dirigeants, médecins sportifs peu scrupuleux coachs... usent et abusent des mêmes stratagèmes pour faire émerger quelques uns de leurs protégés. Il est absolument indispensable de lutter contre le dopage, ce n'est pas seulement une histoire d'éthique mais avant tout de santé du sportif, qui comme chacun le sait est un être fragile car la forme ne se décide pas. Elle se construit lentement au fil des entraînements, et pour ne pas pouvoir parfois, respecter son programme d'entraînement conduit nos sportifs que nous admirons au demeurant, dans l'impasse et la frustration. Donc c'est un être fragile sur le plan psychologique. Il n'est point besoin d'y adjoindre la prise de produits illicites de toute façon dangereux, pour les fragiliser davantage durant leur très courte carrière sportive et abréger leur espérance de vie une fois que l'heure de la retraite sportive a sonné.

Les révélations de dopage modifient-elles votre opinion sur le Tour de France ? Ont-elles entamé votre enthousiasme pour la Grande Boucle ?

Non.

Le maillot jaune de l'édition 2008 sera-t-il pour vous un "vrai" vainqueur ou aurez-vous un doute sur sa performance ?

Laissons du temps au temps, et la lutte anti-dopage porter ses fruits. La suspicion à tout prix n'a pas de sens, les coureurs les dirigeants dans leur immense majorité ont compris ou comprendront très vite, qu'un Tour "PROPRE" est l'affaire de chacun des spectateurs comme des sponsors et celui des coureurs bien sûr. Saluons comme il se doit cette épreuve prestigieuse, elle doit le rester.

Pensez-vous que les instances du cyclisme (Fédération française, Union cycliste internationale) et les organisateurs de course luttent efficacement contre le dopage ?

C'est un début, il faut imaginer des méthodes dissuasives efficaces et pas seulement répressives.
 
204 contributions : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ... 204
 
Magazine Sport Envoyer Imprimer Haut de page




A VOIR EGALEMENT