Les amuseurs des courts de tennis Jimmy Connors, show permanent

Sifflé à Wimbledon pour avoir snobé la Parade des Champions, critiqué aux Etats-Unis pour sa vulgarité et ses colères, Jimmy Connors n'a pas non plus laissé le public français indifférent.

En mai 1980, le voilà qui affronte le jeune Yannick Noah (20 ans) en 8e de finale à Roland Garros. "Jimbo", 27 ans et déjà 82 titres au compteur, s'agace du temps perdu par son adversaire français. Provocateur, l'Américain s'installe sur la chaise d'un juge de ligne pour faire semblant de se reposer.

L'imitation du juge de ligne

En 1991, soit onze ans après cet épisode, Jimmy Connors est toujours présent sur le circuit malgré une blessure au poignet l'ayant contraint à ne jouer que trois matchs l'année précédente. Au 2e tour de Roland Garros, le vétéran assure le spectacle face à son compatriote Ronald Agenor.