Blessure Federer : des indices pour la Coupe Davis

Blessure Federer : des indices pour la Coupe Davis Souffrant au dos, Roger Federer a dû renoncer au dernier match du Masters 1000 de Londres, dimanche 16 novembre. Sa participation à la finale de la Coupe Davis, à partir de vendredi au Stade Pierre-Mauroy près de Lille, est plus qu'incertaine.

Jouera, jouera pas ? Personne ne sait si Roger Federer prendra part à la finale de la Coupe Davis, qui voit son pays affronter la France, à partir de vendredi à Villenveuve-d'Ascq (Nord). Mais les derniers signaux envoyés par le numéro 2 mondial n'annoncent rien de bon : toujours blessé au dos, "Rodgeur" a dû renoncer à la finale du Masters 1000 de Londres, qui devait l'opposer dimanche 16 novembre à Novak Djokovic. Et pour ce dernier, le forfait du Suisse ne laisse présager rien de bon : "J'ai parlé avec lui et pour la Coupe Davis, lui-même ne sait pas. Il y a un point d'interrogation", a confié le Serbe. Selon lui, la thèse du forfait pour se préserver n'est pas recevable : "Je ne pense pas qu'il ait cherché à s'économiser." L'ex-joueur français Fabrice Santoro est encore plus pessimiste : "Il fallait le voir arriver au stade (dimanche), il avait même du mal à marcher correctement", a-t-il dit à Europe 1. Même dans le camp suisse on semble inquiet, René Stammbach, président de Swiss tennis, reconnaissant à l'édition helvétique de 20 Minutes que "la question de sa participation se pos(ait)".

Le "Maître" paie sans doute l'accumulation des matches, lui qui a disputé plus de 1000 rencontres ATP. Et, à 33 ans, il ne récupère pas comme avant. Le spectre du forfait inquiète toute la Suisse mais aussi tous les amoureux de tennis. "Sans Federer, l'équipe helvétique n'a quasiment aucune chance de gagner le trophée. On sait que la Suisse dépend presque exclusivement de deux joueurs (Federer donc et Wawrinka - NDLR)", a estimé l'ancien capitaine français Guy Forget, au micro de la RTS. Les 48 prochaines heures devraient être déterminantes puisqu'on connaîtra la nature exacte de sa blessure. Dans sa carrière, Federer a dû renoncer à un tournoi à trois reprises (2008, 2012, 2014). Chaque fois, c'est son dos qui l'a trahi.

En vidéo - Le mois dernier, lors du Master 1000 de Shanghai, le Suisse était en pleine forme. Il avait d'ailleurs remporté le tournoi chinois.

Article le plus lu - Eric Zemmour : le clash avec Hapsatou Sy se durcit › Voir les actualités

Annonces Google