Finale France - Suisse, les infos du 21 novembre (Coupe Davis)

Finale France - Suisse, les infos du 21 novembre (Coupe Davis) La finale de la Coupe Davis 2014 est l'évènement du week-end sportif. Le programme des matchs, la composition des simple et du double... Retrouvez les dernières infos de la rencontre entre la France et la Suisse.

[Mis à jour le 21 novembre à 16h52] La finale de la Coupe Davis tant attendue, entre la France et la Suisse, va enfin démarrer ce vendredi. A quelques heures du premier match entre Tsonga et Wawrinka, à partir de 14 heures. Ce matin, le n°1 français s'est entraîné une dernière fois au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq. Tsonga y est allé en douceur en échangeant quelques balles avec son capitaine Arnaud Clément. Il s'agit plutôt de réveiller les muscles et de prendre ses repères sur le court mais pas question de gaspiller trop d'énergie à quelques heures du match. A la sortie du court, Tsonga a croisé et salué son adversaire de cet après-midi, Satinislas Wawrinka venu lui aussi pour un ultime entraînement.

Le tirage au sort de la finale a eu lieu ce jeudi midi à Lille. Les derniers doutes sont levés sur la santé de Roger Federer : le Suisse sera bien présent dès ce vendredi et sera opposé en ouverture à Gaël Monfils, qui a été préféré à Richard Gasquet. Dans l'autre simple de demain, pas de surprise, le n°1 Jo-Wilfried Tsonga sera opposé au n°2 Stanislas Wawrinka. Pour le moment, le double annoncé est Gasquet-Benneteau contre mais cette composition est provisoire puisque les capitaines ont la possibilité d'en changer après les matchs de vendredi et jusqu'à une heure avant le début du double.

La finale de la Coupe Davis entre la France et la Suisse, est attendue avec impatience depuis plusieurs semaines. La France rêve de décrocher une nouvelle Coupe Davis, le dernier sacre dans la compétition remontant à 2011. Ce serait une première pour la génération des Tsonga, Gasquet, Monfils et Simon, les "Nouveaux Mousquetaires". Un titre dans cette compétition leur permettrait de justifier ce surnom. Côté suisse, le motivation est grande également puisque c'est le seul grand titre qui manque au palmarès de Roger Federer. Avec un deuxième joueur de la qualité de Wawrinka, les Helvètes disposent cette année d'une vraie chance de remporter le trophée.

EN VIDEO - Yannick Noah sur Federer : "J'espère qu'il va perdre, mais j'ai beaucoup de respect pour lui !"

A lire aussi

Article le plus lu - Remaniement : découvrez le nouveau gouvernement › Voir les actualités

Annonces Google