La vie très tourmentée de l'équipe de France de Coupe Davis

Le comportement de Jo-Wilfried Tsonga avait suscité beaucoup d'incompréhensions lors de la finale entre la France et la Suisse, en novembre 2014. © Christophe Ena/AP/SIPA
Depuis la finale France Suisse de 2014, l'aventure des Bleus en Coupe Davis tourne régulièrement au psychodrame. Retour sur trois ans de petits malheurs.

Novembre 2014 : France - Suisse, le psychodrame

La finale France - Suisse, en novembre 2014, marque un tournant dans l'aventure des Bleus en Coupe Davis. Ce qui devait être une grande fête se mue en immense frustration, la faute à plusieurs "couacs" durant le week-end. C'est le cas Jo-Wilfried Tsonga qui occupera le plus l'attention : touché à l'avant-bras, le n°1 français, joue tout de même le vendredi (défaite contre Wawrinka), avant d'entretenir le flou les jours suivants sur sa participation au double ou au simple de dimanche. Il ne joue finalement plus du week-end et apparaît même en larmes pendant la Marseillaise, le samedi. La France s'incline finalement 3-1.