La santé psychologique pointée du doigt

La santé psychologique pointée du doigt Jalouse, capricieuse, ingérable... Les proches de Thomas Vergara présentent Nabilla Benattia, mise en examen pour tentative de meurtre, sous un angle peu reluisant.

"Instable",  Nabilla ? C'est en tout cas ce qu'affirme un ami proche de Thomas Vergara. Contacté jeudi par la Provence, celui qui préfère rester anonyme accable la starlette. Il la décrit comme étant une diva ingérable. "Thomas m'a déjà confié que Nabilla pétait les plombs, qu'elle était instable... Elle lui donnait des ordres, et quand elle n'était pas contente, comme un professeur, elle le mettait au piquet pour le punir", raconte-t-il. Celui qui affirme avoir grandi aux côtés de Thomas Vergara, à Puyricard (Bouches-du-Rhône), évoque également la jalousie maladive dont serait victime la jeune femme. "C'est incroyable...", s'exclame le témoin qui indique que la star, inculpée pour tentative d'homicide, ne voulait pas que Thomas ait de contact avec ses amis et qu'elle aurait ainsi réussi à le "couper de tous ses proches." Cette mystérieuse source se rappelle une scène marquante, un jour où Thomas était de passage à Aix-en-Provence avec sa compagne : "Elle me saluait à peine et après, elle lui pinçait le bras en lui disant 'Allez, viens, on s'en va'".

La semaine dernière, quelques heures après le drame, c'est la soeur de Thomas, Virginie qui, chargeait Nabilla sur Twitter, la considérant comme "folle à lier". Des témoignages qui vont à l'encontre des déclarations des proches de Nabilla. Sa grand-mère, Livia, jurait avoir assisté à une scène de maltraitance durant le tournage de leur téléréalité à Marrakech. Même son de cloche du côté de son ancien manager, Jaja : "Thomas l'a complètement détruite, explique-t-il à Public. C'est est une femme battue.Thomas la violentait quotidiennement." Un quotidien sombre dont se serait fait l'écho la starlette devant les juges d'instruction.

La fragilité de Nabilla en prison

Témoignages contradictoires, tensions entre les pro et les anti Nabilla... Difficile, une semaine après que l'affaire a éclaté, d'y voir clair. En attendant, la bimbo s'apprête à passer une nouvelle journée enfermée à la maison d'arrêt pour femmes de Versailles. Elle y est particulièrement surveillée car ses surveillants craignent une tentative de suicide. C'est la deuxième fois que l'ex-chroniqueuse de "Touche pas à mon poste" séjourne en prison, après avoir passé un mois derrière les barreaux en Suisse pour une escroquerie, en 2009.

Vidéo - Avant l'affaire, Nabilla a plusieurs fois marqué les esprits par des réflexions inattendues...

Article le plus lu - Les gilets jaunes veulent continuer ! › Voir les actualités

Annonces Google