Samy Naceri : débat tendu sur Charlie Hebdo avec Audrey Pulvar [VIDÉO]

Samy Naceri : débat tendu sur Charlie Hebdo avec Audrey Pulvar [VIDÉO] Invité ce midi dans l’émission "Le Grand 8", le comédien Samy Naceri s’est exprimé sur l’attentat de Charlie Hebdo face à la journaliste Audrey Pulvar. L’ambiance était pour le moins tendue…

Venu présenter sa nouvelle pièce de théâtre, l’acteur Samy Naceri ne s’attendait probablement pas à devoir commenter l’actualité brûlante du moment. En effet, la journaliste et chroniqueuse Audrey Pulvar n’a pas résisté à l’envie de le faire parler de l’attentat de Charlie Hebdo et des caricatures de Mahomet. "Je ne veux pas rentrer là-dedans mademoiselle" commence Samy Naceri. "J’estime que c’est horrible. Il n’y a pas de mots assez forts… Les familles en train de pleurer… Mais laissons la religion s’il-vous-plait. Arrêtons. On a eu 17 morts, des millions de policiers tous ensemble à essayer d’attraper ces mecs. Et on en remet une couche le lendemain avec 7 millions d’exemplaires avec le prophète. Arrêtez ! On a eu 17 morts !".

Le comédien Samy Naceri poursuit sur le drame Charlie Hebdo : "Le prophète c’est comme Moïse, c’est comme le Christ, c’est comme les orthodoxes. Les enfants qui sont pieux, nos enfants, qui vont à l’église, à la mosquée, à la synagogue, les vieilles personnes qui se raccrochent à la religion : ils passent devant les kiosques à journaux et voient Mahomet… N’attisons pas, faisons une loi pour plus qu’on ait de malheur comme ça". Ce à quoi Audrey Pulvar lui répond : "A ce compte-là on ne fait plus rien, on n’exerce plus notre droit à la liberté d’expression, à la liberté de caricature, à la liberté de mettre en cause le pouvoir. Mais on peut étendre votre propos au viol des femmes. Les femmes à qui l’on reproche de s’habiller trop court : 'Si tu ne t’étais pas habillée comme ça, tu n’aurais pas été violée'. C’est exactement le même principe. Vous considérez que c’est la victime qui a tort d’exercer ses droits".

Echaudé par la répartie de la journaliste du Grand 8, Samy Naceri explique que "la liberté d’expression s’arrête au moment où ça dérange l’autre". Pour lui, Mahomet ou le Christ n’ont été représentés que dans des films. "Jamel Debbouze s’est exprimé en disant que c’était blasphématoire. Vous vous rendez compte de la misère pendant trois jours ? Tous les policiers mobilisés, ces gens pris en otage pour un simple dessin. Pourquoi on n’arrête pas ? On vient de tuer 17 personnes et on ne les a même pas encore enterrées !".

Article le plus lu - Gilets jaunes : encore des manifs ce week-end › Voir les actualités

Samy Naceri : débat tendu sur Charlie Hebdo avec Audrey Pulvar [VIDÉO]
Samy Naceri : débat tendu sur Charlie Hebdo avec Audrey Pulvar [VIDÉO]

Venu présenter sa nouvelle pièce de théâtre, l’acteur Samy Naceri ne s’attendait probablement pas à devoir commenter l’actualité brûlante du moment. En effet, la journaliste et chroniqueuse Audrey Pulvar n’a pas résisté à l’envie de le faire parler...

Annonces Google