Thomas Vergara sur Nabilla : revoir son interview sur TF1 [VIDÉO]

Thomas Vergara sur Nabilla : revoir son interview sur TF1 [VIDÉO] VIDÉO INTÉGRALE - Thomas Vergara est sorti de son silence pour la première fois depuis que l'affaire Nabilla a éclaté, dans l'émission "Sept à Huit" dimanche 16 nevembre. Il s'est dit éprouvé mais trouve des circonstances atténuantes à la bimbo.

[Mis à jour le 18 novembre 2014 à 11h30] "Une relation très passionnelle". C'est en ces termes que Thomas Vergara a qualifié son histoire d'amour avec Nabilla Benattia. TF1 l'a rencontré dans le cadre de l'émission "Sept à Huit", diffusée dimanche 16 novembre. C'était la première fois que le jeune homme s'exprimait publiquement depuis cette fameuse nuit du 6 au 7 novembre, qui a conduit sa compagne derrière les barreaux car soupçonnée de l'avoir poignardé au thorax. "Il n'y a qu'elle et moi qui sachions l'amour qu'on a l'un pour l'autre ", a confié Thomas, ému jusqu'aux larmes. Le Marseillais a rejeté en bloc les accusations de violence conjugale qui ont fleuri dans la presse people ces derniers jours. "On est en train de me faire passer pour le coupable. Je n'ai pas tapé Nabilla, c'est aberrant. Pourquoi je l'aurais fait ? Elle ne m'a rien fait !" Il parle d'un "retournement de situation".

Et s'il n'a porté plainte contre elle, "c'est par amour". Il l'assure : "C'est malheureux à dire mais je ne lui en veux pas car je sais qu'elle elle a un problème. Je pense que sa famille le sait aussi." Mais alors, que s'est-il vraiment passé cette fameuse nuit, dans cet appart'hôtel de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) ? Thomas Vergara a refusé de révéler. Il réserve sa version au juge. En attendant, Nabilla est toujours mise en examen pour tentative d'homicide. Et reste emprisonnée à la maison d'arrêt pour femmes de Versailles. Son compagnon, qui se repose loin des regards indiscrets dans le Sud, n'attend qu'une chose : qu'elle sorte pour la retrouver. "Ce n'est pas une mauvaise fille, je ne suis pas un mauvais mec. Nous sommes juste deux personnes qui s'aiment un peu trop", conclut-il.

VIDÉO - L'extrait de Thomas Vergara sur TF1 :

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google