Miss France 2015 : premier scandale concernant une candidate

Miss France 2015 : premier scandale concernant une candidate Julie Campolo, élue miss Champagne-Ardenne cette année, ne participera pas au concours national le 6 décembre prochain : elle a été destituée au dernier moment. Pas à cause de photos sexy mais pour une question de règlement. Explications.

Cette fois, elle pensait que c'était la bonne. Après quatre tentatives infructueuses, Julie Campolo finit par être élue miss Champagne-Ardenne. La jeune femme touche enfin son rêve du doigt : participer à l'élection de miss France, programmée le 6 décembre prochain à Orléans. Mais, à la dernière minute, elle apprend avec stupeur que le comité l'a destituée."Elle a été disqualifiée parce qu'elle avait trop de participations à l'élection régionale", explique Marie Destenay, déléguée régionale Champagne-Ardenne. Car le règlement est clair : une candidate ne peut se présenter que trois fois au concours de sa Région.  

L'explication ne passe pas auprès de Julie Campolo, qui concourait pour la cinquième fois : "J'ai demandé à ma déléguée régionale si ça ne posait pas de problème. Elle m'a dit, devant témoins, qu'elle allait demander au comité Miss France", raconte-t-elle au Journal de la Haute-Marne. Une semaine plus tard, l'aspirante miss reçoit une réponse positive de sa déléguée régionale par SMS. " Alors, forcément, Julie Campolo se sent "trahie". La déléguée, elle, endosse une part de responsabilité : "Pour moi, elle n'avait qu'une participation à son actif, indique-t-elle à L'Union des Ardennes. J'aurais dû pousser plus loin mon enquête." La remplaçante de la miss Champagne-Ardenne déchue s'appelle Mélissa Cervoni. Elle s'est envolée ce vendredi pour la République dominicaine en compagnie des 32 autres candidates. Le malheur des uns...

En vidéo - Dans les coulisses de la préparation des 33 lauréates.

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google