Cyril Hanouna réagit à la nouvelle condamnation du CSA

Nouveau coup dur pour C8 qui va devoir payer une amende de 3 millions d'euros suite à une décision prise par le CSA. Cyril Hanouna, chef de file de Touche pas à mon poste, n'a pas tardé à réagir.

22:44 - Sanction du CSA : Cyril Hanouna remercie ces fanzouzes

FIN DU DIRECT - Après avoir déjà rassuré ses fans ce mercredi, suite à l'annonce de la sanction du CSA, Cyril Hanouna n'a pas manqué de remercier ceux qu'il appelle ses "fanzouzes" (fans ndlr.). Évoquant les "fake News divulguées (sic)", le présentateur de TPMP a également rappelé qu'il serait bien de retour en septembre prochain sur C8.

21:39 - Sanctions du CSA : sur les réseaux sociaux, pro et anti-Hanouna s'affrontent

Depuis que la sanction du CSA est tombée sur les réseaux sociaux, la guerre entre les fanzouzes, les fans inconditionnels de Cyril Hanouna, et les anti-Baba, surnom de ce dernier, bat son plein. Ici et là, des messages de soutien en faveur du présentateur star de C8, et d'autres pour le CSA et l'éviction d'Hanouna. Depuis plusieurs mois, de nombreuses pétitions en soutien de ce dernier et en faveur du départ du présentateur de TPMP se côtoient sur la toile. Mais il semblerait que la guerre soit partie pour durer encore quelque temps. Cyril Hanouna a déjà fait savoir qu'il serait bien de retour en septembre. 

17:16 - La première réaction de Cyril Hanouna à la condamnation

C'est par l'intermédiaire de son compte Twitter officiel que Cyril Hanouna a choisi de réagir à l'annonce de la condamnation de C8 par le CSA à hauteur de 3 millions d'euros. Sans donner de nouveau dans la polémique, l'animateur de Touche pas à mon poste préfère garder le regard fixé vers l'avenir : "Bon bah les chéris le truc le plus important à retenir c'est qu'on sera à l'antenne le 1er septembre pour une nouvelle saison de ouf !"

16:45 - Une nouvelle ligne pour la rentrée de TPMP

Dans le contexte de polémiques successives que subissent C8 et Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna et sa société de production tentent de se racheter une image. C'est ainsi que l'animateur a expliqué au Monde qu'il comptait "monter en gamme". Ici, pas question d'oublier l'ADN de divertissement de l'émission mais il est tout de même question d'ajouter des "garde-fous". Ainsi, de nombreux nouveaux chroniqueurs vont faire leur rentrée dans TPMP suite à l'hémorragie de chroniqueurs subie cette année. Pêle-mêle, on y retrouver la journaliste et féministe Hapsatou Sy, l'humoriste Titoff, l'ex du CSA Rachid Arhab, l'expert football Pierre Ménès mais aussi Dominique Farrugia. De quoi revigorer une émission acculée à la fin d'un cycle ? Réponse à la rentrée télévisée début septembre.

14:28 - Le CSA explique la sanction à C8

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a dévoilé quelques chiffres impressionnants au sujet de la séquence polémique de TPMP Radio Baba. Dans le communiqué annonçant la sanction à C8, le gendarme évoque le fait "qu'il a reçu à ce jour près de 47 000 plaintes concernant ce programme." Par ailleurs, le CSA précise que certains dossiers n'ont pas été sanctionnés : ont été traités "près de 16 dossiers et a répondu aux plaignants qu'il n'y avait pas eu de manquement pour 4 séquences, prenant notamment en compte le caractère qui se voulait humoristique de l'émission." Beaucoup critiqué pour son inaction concernant Touche pas à mon poste, le CSA rappelle tout de même avoir "privilégié le dialogue et multiplié les avertissements, sans manifestement être entendu." En effet, "3 mises en garde et 2 mises en demeure, outre des courriers d'observation adressés à la chaîne" ont été envoyées sans succès.

14:20 - Avalanche de soutiens sur Twitter pour Cyril Hanouna

Sans grande surprise, suite à l'annonce de la condamnation de C8 autour de la séquence jugée homophobe de l'émission TPMP Radio Baba, les "fanzouzes" de Cyril Hanouna ont sonné le rappel sur Twitter pour défendre leur animateur favori qui n'a pas hésité à relayer ces messages de soutiens avec son compte officiel. "Est-ce que le CSA pourrait comprendre l'intérêt de TPMP ? Divertissement ! Apprenez à rire." explique "Marilyne #Fanzouze". Ou encore antoine qui s'insurge "Quand Zemmour est raciste ouvertement pas d'amende mais quand c'est Hanouna qui fait une blague sans arrière pensée haineuse c'est + de 3 millions."

14:13 - Le CSA impose une lourde sanction à C8

Il aura fallu plusieurs mois aux Sages du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel pour trancher sur la séquence polémique diffusée dans l'émission TPMP Radio Baba. Jugée homophobe, la scène qui proposait aux téléspectateurs de découvrir en direct un canular où Cyril Hanouna draguait par téléphone de jeunes homosexuels a été étudiée par le CSA. Ce mercredi 26 juillet, le Conseil a jugé que C8 avait "gravement méconnu le principe de respect de la vie privée, ainsi que son obligation de lutter contre les discriminations." En cela, le gendarme de l'audiovisuel a décidé de condamner la chaîne du groupe Canal à une amende de 3 millions d'euros.

08/06/17 -  10:12 - Trois semaines sans pub pour C8

La sanction est enfin tombée. Après des mois d'études de deux séquences polémiques signalées au CSA pour atteinte au respect de la personne humaine et pour sexisme, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a imposé une section à la chaîne C8. Durant trois semaines, l'émission Touche pas à mon poste sera privée de publicités pendant le programme mais aussi 15 minutes avant et 15 minutes après sa diffusion. Une décision très lourde pour la chaîne du groupe Canal, dont TPMP est la véritable poule aux oeufs d'or. Enfin, notons que cette décision a été prise concernant des séquences diffusées en novembre (le canular du faux-meurtre endossé par Mathieu Delormeau et la séquence durant laquelle Cyril Hanouna incitait une chroniqueuse, les yeux bandés, à toucher son sexe).

01/06/17 -  10:45 - La secrétaire d'Etat explique sa rencontre avec Cyril Hanouna

Ce mercredi 31 mai, l'animateur de "Touche pas à mon poste" a rencontré Marlène Schiappa. La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes a eu l'occasion de discuter avec Cyril Hanouna suite au canular téléphonique jugé homophobe diffusé dans son émission "TPMP Radio Baba". Elle a raconté à L'Obs comment s'est déroulé le rendez-vous. "Cela me semblait très important de pouvoir lui parler après ce canular homophobe mais aussi après les précédents d'agressions sexuelles qui se sont produites sur son plateau." Madame Schiappa lui a notamment détaillé les peines encourues en cas de baiser forcé, de masturbation en public ou encore d'injures. La secrétaire d'Etat précise qu'elle a eu l'occasion de le voir entouré de son équipe, de la production, de la direction de la chaîne et du groupe Canal +. "Je lui ai surtout dit que ce qu'il faisait dans le cadre de son émission était reproduit par certains de ses téléspectateurs et pouvait leur servir d'excuse."

30/05/17 -  10:37 - Dans le JDD, Cyril Hanouna se défend en attaquant les médias

Après une lettre d'excuse parue dans Libération, Cyril Hanouna a décidé de contre-attaquer en pointant du doigt les médias qui auraient monté en épingle la polémique autour de la séquence jugée homophobe dans son émission "TPMP Radio Baba". "Certains médias se sont précipités sans discernement, ni vérification, pour me caricaturer en être sectaire ou homophobe. Ces accusations sont aussi grave qu'infondées." Il explique par ailleurs que le direct fait partie de l'essence de son émission et que le nombre de dérapages reste peu important : "Avec le direct, je me mets à nu : avec mes émotions, mes peines, mes conneries et mes sorties de route. En 1000 émissions, sur cinq ans, j'ai dû connaître une huitaine de dérapages."

Rappel des faits :

Le 18 mai, dans son émission Touche pas à mon poste diffusée sur C8, l'animateur Cyril Hanouna a lancé une petite annonce en se faisant passer pour un bisexuel. En direct, de nombreux hommes ont répondu à l'animateur de C8, ne sachant pas qu'ils étaient écoutés par des millions de téléspectateurs. Très vite, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a reçu de nombreux signalements, plus de 18 000 à l'heure où nous écrivons ces lignes. Une grande partie du public a dénoncé le caractère homophobe de cette séquence de TPMP, qui a choqué beaucoup de téléspectateurs. De nombreuses associations défendant les droits des personnes homosexuelles sont aussi montées au créneau afin de critiquer Cyril Hanouna et son équipe.

Sur Twitter, le présentateur tout puissant s'est défendu en s'adressant directement à ses abonnés : "Mes chéris, quel plaisir d'avoir pu discuter avec les associations et d'avoir pu mettre fin à cette polémique. Je serai toujours là pour vous". Il se targue même d'avoir ouvert l'esprit des internautes grâce à cette séquence qui fait polémique : "Je suis heureux car grâce à cette mise au point, beaucoup de gens ont découvert les valeurs d'égalité, de tolérance, de partage, que défend Touche pas à mon poste."

Quelle décision du CSA ?

Voilà ce qu'a répondu le CSA suite à la réception des signalements des téléspectateurs : "Nous procédons toujours de la même manière lorsque nous sommes largement interpellés. Le CSA est une instance rigoureuse." Ce n'est pas la première fois que l'émission Touche pas à mon poste est dans le viseur du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel. On se souvient notamment de "l'affaire des nouilles de Matthieu Delormeau" et le "baiser volé de Jean-Michel Maire". Le CSA a décidé de sanctionner C8 par deux fois : une première fois avec l'interdiction de diffuser des publicités avant, pendant et après l'émission pendant trois semaines, un gros coup dur pour le programme et la chaîne, et une seconde fois, le 26 juillet, en exigeant le paiement d'une amende de 3 millions d'euros.

Article le plus lu : Maëlys : de nouveaux secrets sur le suspect : voir les actualités

Cyril Hanouna / Touche pas à mon poste