Dany Machado : il revient sur son mensonge dans La France a un incroyable talent

Dany Machado : il revient sur son mensonge dans La France a un incroyable talent Le jeune chanteur s'est expliqué sur Facebook suite à son rap dans l'émission évoquant un ami décédé lors des attentats de Paris survenus en 2015.

[Mis à jour le 28 novembre 2017 à 10h12] Suite à la polémique déclenchée par son rap dans La France a un incroyable talentDany Machado a tenu à s'excuser par le biais d'un message sur Facebook. Voilà ce qu'il indique : "En tant que jeune rappeur amateur de 17 ans, totalement inconscient et ignorant des répercussions possibles, je souhaite rétablir la vérité sur ce qui s'est réellement passé." Il précise que "ce rap était une métaphore" et qu'il n'a "pas vraiment perdu d'amis au Bataclan". Dany Machado va plus loin en affirmant qu'il "faut un certain courage et une grande sensibilité pour monter sur la scène d'Incroyable talent à 17 ans et oser partager un texte aussi fort et aussi touchant. C'est vraiment cela que j'aimerais qu'on retienne."

Petit rappel des faits. Lors de son passage dans La France a un incroyable talent, Dany Machado, jeune chanteur âgé de 17 ans, propose un rap dans lequel il rend hommage à un ami décédé au Bataclan. Avant de se lancer, il précise au jury de l'émission que son ami s'appelle Alexandre. Si la prestation a impressionné Hélène Ségara, Eric Antoine et Hélène Ségara, l'association Life for Paris, qui s'occupe des victimes des attentats de Paris, a révélé que son ami n'existe pas et qu'aucun Alexandre n'était présent lors de la tuerie du Bataclan. Interrogé par L'Express, Arthur Dénouveaux, le président de l'association, explique de quelle façon il s'est aperçu que Dany Machado avait menti au public de La France a un incroyable talent. "Cela a commencé sur Facebook où, interpellé par beaucoup de personnes, il a donné des réponses peu crédibles."

Il poursuit : "Sa première ligne de défense consistait à dire qu'il n'avait pas donné le vrai prénom. Quand on lui demandait pourquoi, il devenait de plus en plus flou, arguant que c'était un cas exceptionnel, que ledit Alexandre était mineur… Sauf qu'il n'y a eu qu'une seule victime mineure lors de ces attentats, et son prénom, c'est Lola. Voyant qu'il s'emmêlait les pinceaux, il a supprimé tous les commentaires. Mais il y a eu des captures d'écran."

M6 / La France a un incroyable talent

Annonces Google