Tex : le présentateur des Z'Amours remplacé par Bruno Guillon

Tex : le présentateur des Z'Amours remplacé par Bruno Guillon Plus d'un mois après la polémique déclenchée par la blague douteuse de Tex et quelques semaines après son éviction des Z'Amours, France 2 annonce que c'est Bruno Guillon qui le remplacera à la présentation du jeu.

[Mis à jour le 17 janvier 2018 à 17h07] C'est fait ! Bruno Guillon est le remplaçant officiel de Tex à la tête des Z'Amours. En concurrence avec Vincent Cerutti et Damien Thévenot pour le poste, l'animateur radio est parvenu à convaincre France 2 de lui faire confiance. Selon le site Puremédias, Bruno Guillon commencera les tournages des Z'Amours dès le 29 janvier prochain, pour une diffusion prochaine sur France 2. Pour le moment, impossible de savoir si la chaîne prévoit aussi des changements dans la forme pour l'émission qui était présentée depuis 2000 par Tex.

Dans l'émission Villages Médias d'Europe 1, Jean-Luc Reichmann a répondu aux questions de Philippe Vandel autour de la polémique concernant Tex. Selon lui le limogeage de l'ex animateur des Z'amours à qui il avait laissé sa place en 2000 est "un petit peu exagéré". Concernant la blague de Tex qui fait polémique, l'animateur de TF1 a expliqué "Tex, on le connaît. C'est Tex, il a dépassé les limites, il est comme ça. C'était de très, très mauvais goût. Ce n'était même pas une blague en fait". Si pour lui cette polémique "va un petit peu trop loin" c'est parce qu'aujourd'hui "on est un peu tributaires du ragot et de cette surenchère permanente où il faut quand même que l'on existe". Il a ensuite ajouté "Il faudrait peut-être arrêter d'écouter un peu tout ce qui se passe et continuer à rire et à avoir un petit peu d'inconscience et d'insouciance, ça nous ferait du bien". Concernant son éviction de France Télévisions, Jean-Luc Reichman est catégorique, la direction "savait pertinemment qui ils prenaient" quand ils lui ont laissé les commandes des Z'amours. Pour lui, il ne faut pas oublier que "Tex est un humoriste à la base, il fait du stand-up".

Il y a quelques jours, le site Puremédias annonçait que Tex, le présentateur phare de France 2, n'animera plus l'émission de divertissement Les Z'amours. Ce dernier présentait le programme depuis maintenant 17 ans. Face aux nombreuses réactions de téléspectateurs mais aussi d'animateurs et humoristes, France 2 avait publié un communiqué pour expliquer cette décision "Le public a manifesté très clairement son mécontentement depuis plusieurs mois face à certaines de ses déclarations humoristiques à l'antenne. Avec sa dernière déclaration sur C8, il apparaît que Tex n'est plus en adéquation avec les attentes du public et de la chaîne pour ce jeu".

Petit rappel des faits. Invité dans "C'est que de la télé" sur C8, Tex a fait réagir les téléspectateurs et les internautes avec une blague "douteuse" comme l'a confirmé Julien Courbet. Sur la scène de l'émission, l'humoriste/présentateur a démarré en précisant qu'il s'agissait d'un "sujet super sensible" mais cela ne l'a pas empêché de raconter sa blague pour autant. "Je la tente ! Les gars, vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On ne lui dit rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois !". Comme on pouvait s'en douter, cette blague n'est pas passée auprès de nombreux téléspectateurs, qui ont tenu à le faire savoir sur les réseaux sociaux.

Visiblement très mal à l'aise face à cette blague de mauvais goût, Julien Courbet a expliqué : "Nous sommes en direct. C'est là où parfois, les émissions enregistrées ont quand même quelques vertus…" Puis, quelques minutes plus tard, le présentateur de l'émission a réalisé que les internautes s'énervaient sur les réseaux sociaux : "Ce qui devait arriver est arrivé : ça réagit énormément sur ce qu'a fait Tex tout à l'heure. Il a fait une blague qui était, on va se le dire clairement, très douteuse. Il est évident, je ne pensais pas que j'aurais à vous le dire, que nous ne cautionnions en aucun cas […] On ne doit même pas la lever, la main […] Celui qui tape est un trou du cul, on n'a pas à violenter une femme."

France 2 / France Télévisions

Annonces Google