Fabrice Luchini : ses meilleures frasques télévisées Luchini interviewé par Ardisson en 1999

EN VIDEO - Luchini et la psychanalyse, une histoire sans fin.

Cet extrait est la suite de celui où Fabrice Luchini imite James Brown . En novembre 1999, invité par Thierry Ardisson sur le plateau de Tout le monde en parle, le comédien se confie. Il aborde sa psychothérapie : "20 piges que je suis sur un divan". Le plus beau moment de sa vie ? C'est quand il avait 15 ans et qu'une fille l'a fixée contre un mur pour l'embrasser. Il décrit la rencontre avec une gestuelle très explicite.

"Pernaut, c'est un mec qui va bien. Je l'envie."

Fabrice Luchini revient aussi sur une idée déjà développée en 1995, dans le JT de Bruno Masure, selon laquelle, "en réalité, sur le plan sexuel, les mecs sont terrorisés". Il explique que ce qui le fait le plus rire, c'est Villeret dans Le Dîner de cons. Il parle aussi de Jean-Pierre Pernaut : "Le jour où j'ai rencontré le 13 h, j'ai vu un homme normal. Je l'aime beaucoup. (...) La vie de Pernaut, c'est un mec qui va bien. Je l'envie"
Alain Chabat, autre invité de l'émission venu présenter son film Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, semble subjugué. Luchini explique qu'il aurait aimé participer au film. Il est finalement au casting 10 ans plus tard, dans le 4e film issu de la bande dessinée : Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté, mais sans Alain Chabat.