Michel Field : pourquoi il abandonne le groupe France Télévisions ?

Seulement quelques jours après le départ de David Pujadas du 20h de France 2, le directeur de l'information Michel Field décide de quitter France Télévisions. Pour quelles raisons ?

10:54 - Michel Field n'est pas un fusible pour Delphine Ernotte

Toujours dans les colonnes du Monde, la directrice de France Télévisions explique vouloir "retisser les liens et poursuivre le dialogue" avec les employés suite au départ de Michel Field : "Je n’ai pas pour habitude de ne pas prendre mes responsabilités. Après l’émoi de la semaine dernière, je constate que le départ de Michel a permis de calmer les esprits. Il faut maintenant retisser les liens et poursuivre le dialogue. Le nouveau directeur de l’information aura pour mission de faire travailler la rédaction dans un climat apaisé avec une ambition renouvelée. Je suis très confiante dans la capacité des équipes à se mobiliser pour le service public de l’information et à poursuivre la dynamique de travail engagée."

10:36 - Delphine Ernotte s'explique sur le départ de Michel Field

Dans une interview accordée au Monde, la directrice du groupe France Télévisions est revenue sur la démission de Michel Field. Elle explique notamment que ce dernier "n’avait plus la relation de confiance nécessaire avec la rédaction" et que le groupe se doit de proposer une information de qualité. Elle affirme aussi que placer Michel Field au poste de directeur de l'information n'était pas une mauvaise idée. "[Il] a conduit plusieurs chantiers qui étaient sa feuille de route : le rapprochement des rédactions, le lancement de la chaîne Franceinfo, la croissance du numérique, la très bonne couverture de l’élection présidentielle. Notre information fait la différence : l’investigation n’a jamais été aussi forte et, pendant cette année électorale, nous avons multiplié par cinq le temps d’antenne pour le débat démocratique. Les téléspectateurs ont suivi. Certes, Michel a pu commettre des maladresses, mais je veux saluer ses qualités. Les équipes de l’information ont obtenu de beaux succès, qui font notre fierté à tous."

22/05/17 -  12:15 - Une tribune polémique dans Libération en cause

Au-delà de l'éviction de David Pujadas, choix assumé par Delphine Ernotte elle-même, c'est bien la tribune de Michel Field dans Libération qui lui a valu la grogne des journalistes de France Télévision. En effet, celle-ci a mis le feu aux poudres en évoquant des méthodes qu'il critiquait et qu'il aurait entendu changer. Lors d'une assemblée générale convoquée le jeudi 18 mai, les journalistes appelaient au vote d'une motion de défiance contre Michel Field (ainsi qu'une autre motion de défiance contre Delphine Ernotte) le mardi 23 mai. Michel Field, "dans une volonté d'apaisement", ne leur aura finalement pas laissé les temps de voter cette motion.

22/05/17 -  11:37 - Michel Field et Elise Lucet avaient connu une grosse altercation

Fin 2016, Michel Field et Elise Lucet avaient fait les gros titres de la presse médias autour d'un sujet d'Envoyé Spécial autour de l'affaire Bygmalion. L'enquête avait failli ne pas être diffusée le 29 septembre comme prévu, en pleine période des primaires de la droite et du centre. S'en était suivi un long bras de fer entre Elise Lucet et Michel Field. La journaliste expliquera plus tard au Parisien : "On s'est engueulé avec Michel Field. Il y a eu des incompréhensions. A certains moments, on n'a pas écouté l'équipe d'Envoyé Spécial et notamment son rédacteur en chef Jean-Pierre Canet." avant de conclure "le calendrier politique a pris plus d'importance."

22/05/17 -  11:28 - Michel Field donne les raisons de sa démission

Ce lundi 22 mai, le directeur de l'information de France Télévsions a annoncé dans un comité de direction son souhait de démissionner. Il a par la suite envoyé un message aux équipes afin de confirmer cette information. Il s'en explique : "par souci d'apaisement, j'ai demandé à la présidente de me relever de mes fonctions de directeur de l'information." Cette décision fait suite à la grogne qui avait suivi la publication de sa tribune dans Libération où il critiquait notamment les méthodes de ses équipes...

22/05/17 -  11:14 - Cette démission donne-t-elle de l'espoir à David Pujadas ?

Alors que l'on apprend tout juste la démission de Michel Field de son poste de directeur de l'information du groupe France Télévisions, on pourrait se demander si cette décision ne donne pas une ouverture à David Pujadas de reprendre la main sur le 20 heures de France 2... Sachez que la décision est assumée par Delphine Ernotte elle-même. Il n'y aura donc pas de changements à moins que la motion de défiance, mise au vote ce mardi 23 mai, à son encontre fasse plier la présidente de France Télévisions. Pour l'heure, David Pujadas quitte toujours le JT de 20 heures à la fin de la saison et sera toujours remplacé par Anne-Sophie Lapix en septembre.

22/05/17 -  10:59 - Michel Field démissionne de la direction de l'info

Nouveau rebondissement dans "l'affaire" de l'éviction de David Pujadas du 20 heures de France 2. Alors qu'une motion de défiance allait prochainement être mise au vote contre lui par les journalistes de France Télévisions, Michel Field a décidé de prendre les devants et a donné sa démission à Delphine Ernotte, présidente du groupe France Télévisions, qui l'a acceptée ce lundi 22 mai. Michel Field quittera donc ses fonctions de directeur de l'information à France Télévisions après deux ans en poste. Il avait déjà fait les frais d'une première motion de défiance en 2016.

19/05/17 -  11:30 - Ce que vous ne savez pas sur David Pujadas

A la tête du journal télévisé de 20 heures sur France 2 depuis 16 ans, David Pujadas est un personnage qui reste encore bien mystérieux pour les téléspectateurs qui le regardent tous les soirs sur le service public. Pour en savoir plus sur la face cachée du journaliste, cliquez sur le dossier ci-dessous.

19/05/17 -  11:20 - Delphine Ernotte veut "continuer à innover"

Au-delà de sa simple explication : "C'est ma décision", Delphine Ernotte a donné de nouvelles clés aux équipes pour faire comprendre ce choix étonnant de couper la tête de celui qui tient le rôle de chef de file du JT de 20 heures. "On peut continuer à innover. Il incarne le 20 heures depuis 16 ans, c'est normal que je me pose la question de l'incarnation." Elle affirme d'ailleurs qu'il ne s'agit "absolument pas un désaveu" de David Pujadas en tant que journaliste. Elle confirme enfin que ce "choix n'est pas lié au nouveau président de la République".

19/05/17 -  11:15 - "On arrive à la fin d'un cycle" selon Delphine Ernotte

La patronne du groupe France Télévisions a expliqué sa décision aux équipes de France 2. Alors que les audiences du journal de 20 heures tutoient toujours plus celles du concurrent TF1, Delphine Ernotte estime que "après 16 ans, il faut une nouvelle incarnation parce qu'on arrive à la fin d'un cycle. On peut continuer à aller plus haut, à innover." Plus étonnant, elle affirme d'ailleurs que "si je le fais maintenant, c'est par respect pour David".

D'après des informations dévoilées par nos confrères de puremédias, David Pujadas a confirmé qu'il quitterait prochainement la présentation du journal télévisé de 20 heures sur France 2. Le journaliste assurait cette position depuis 2001. Selon les informations du site d'informations médias, il aurait annoncé n'avoir pas eu le choix dans cette décision : "Cette décision n'est pas la mienne. Elle ne nous a pas été expliquée." On ajoute par ailleurs que toute l'équipe chargée du 20 heures durant la semaine sera elle aussi écartée du journal.

Delphine Ernotte assume son choix

La directrice de France Télévisions, Delphine Ernotte, a souhaité s'adresser aux équipes de France 2 en fin de matinée. Sans véritables explications supplémentaires, elle affirme : "c'est ma décision", comme pour empêcher les éventuelles rumeurs de pressions politiques sur ce choix. Des explications qui sont plutôt légères étant donné le contexte, une semaine après le deuxième tour et alors que le 20 heures de France 2 se porte extrêmement bien, toujours plus proche de dépasser celui de TF1. Une chose est sûre, donc, ce n'est pas à cause des audiences enregistrées par le journal ! On a observé par ailleurs une tendance au renouvellement des visages, pour plus de jeunesse, dans le service public depuis l'an dernier. Cette décision s'inscrit-elle dans cette tendance ?

La rédaction du 20 heures pour une grève ce soir

En apprenant la décision de cette éviction au-delà de David Pujadas de toute l'équipe du 20 heures, la rédaction de France 2 se serait prononcée en faveur de ne pas produire de journal de 20 heures aujourd'hui. Si telle était le cas, aucune édition spéciale pour l'annonce du nouveau gouvernement formé par Edouard Philippe ne serait traitée par les équipes du 20 heures... Pour sa part, David Pujadas aurait annoncé que toute devait continuer comme d'habitude : "Quoi qu'il en soit, il faut faire un journal ce soir." D'après les informations de 20 Minutes, la rédaction est "scandalisée" par ce choix surtout dans le contexte des fortes hausses d'audiences enregistrées par le journal. Selon le quotidien, la rédaction du 13 heures se serait, elle aussi, arrêtée de travailler. Les journaux de France 2 seront-ils diffusés ce jour ? Il est encore trop tôt pour le savoir...

Anne-Sophie Lapix comme remplaçante ?

Quelques minutes plus tôt, puremédias expliquait également qu'Anne-Sophie Lapix était désormais pressentie pour remplacer David Pujadas à la tête du journal de 20 heures. Si tout ceci était confirmé, celle qui a présenté le talk-show C à vous à la suite d'Alessandra Sublet reviendrait donc à l'information en tant que titulaire. Elle avait occupé le poste de joker de Claire Chazal sur TF1 avant de quitter le groupe. La direction de France Télévisions n'a pas souhaité faire de commentaire à ce stade.

Article le plus lu : Attentat de Manchester : le nom de l'auteur dévoilé : voir les actualités

France 2 / David Pujadas