En savoir plus
Le Pen - Macron : deux programmes économiques que tout oppose

 
Marine Le Pen
La candidate du Front national est avant tout pour le protectionnisme. Son programme économique est fondé sur une sortie de l'euro et la création d'une monnaie nationale, adaptée dit-elle à l'économie de la France.
Dans le détail, elle prône le retour de la retraite à 60 ans, le maintien des 35 heures et la suppression de la loi travail.
Elle promet des baisses d'impôts pour les ménages les plus modestes. En revanche, elle maintiendrait l'impôt sur la fortune.
Son programme est également basé sur la préférence nationale. Elle veut donc taxer les importations, une taxe de 3% qui permettra, selon elle, de financer une mesure de pouvoir d'achat, 80 euros pour les plus modestes.
Elle souhaite taxer également à hauteur de 10% l'embauche de salariés étrangers et interdire l'importation de produits agricoles qui ne respectent pas les normes françaises. Enfin, concernant les entreprises, la candidate du Front national veut avant tout aider les plus petites et les moyennes en créant notamment un seuil à 24% d'impôt sur les sociétés pour les moyennes entreprises.

Emmanuel Macron
Face au protectionnisme de Marine Le Pen, Emmanuel Macron prône la flexi-sécurité. Le candidat d'En marche est un partisan de la mondialisation et de l'Union européenne. Il veut aider à la fois les entreprises et les ménages.
Pour cela, il compte baisser l'impôt sur les sociétés de 33% à 25% et supprimer les charges au niveau du Smic.
Pour les salariés, il veut supprimer les cotisations maladies et les cotisations chômage ce qu'il financerait par une augmentation de la cotisation sociale généralisée. L'autre grande mesure de pouvoir d'achat serait la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages d'ici 3 ans.
L'âge de la retraite est maintenu à 62 ans, mais il propose une grande réforme sur la retraite universelle. Il souhaite ainsi mettre fin aux régimes spéciaux à aux différences entre secteur privé et secteur public.
Par ailleurs, il veut consacrer 50 milliards d'euros d'investissements pour la transition écologique, l'agriculture, la formation des jeunes et des chômeurs et aussi de la santé.
Pour financer tout cela, il compte réaliser 60 milliards d'euros d'économies en 5 ans et supprimer 120 000 postes de fonctionnaires.

Publiée le : 24 avril 2017

7 trucages en vidéos
 Effets de perspective, trucages en tous genres, mais comment font les vidéastes pour nous piéger aussi facilement ? Réponse dans notre dossier.
» 7 Trucages à apprendre
» Comment monter une vidéo
» Tout le magazine Vidéo