En savoir plus
L'activité secrète de Najat Vallaud-Belkacem

La musique adoucit les moeurs. C'est en partageant sur son compte Twitter la chanson de Vianney "Je m'en vais" que Najat Vallaud-Belkacem a quitté le ministère de l'Education le 17 mai dernier. Un artiste dont elle se revendique de l'univers. Car oui, celle qui a fini ministre aurait voulu être une artiste. La femme politique de 39 ans n'a pas dit son dernier mot et révèle écrire des chansons dans son coin. "J'en éprouve le besoin, c'est un exutoire. Si j'ai envie de me retirer une obsession de la tête, je me mets devant une feuille de papier et je brode à partir d'un mot, de sa sonorité. J'écris en alexandrins, souvent. Je parle de faits de société, à la façon d'un Calogero ou d'un Vianney aujourd'hui. La chanson, pour moi, permet de dire l'indicible, la douleur. Elle est de salubrité publique", raconte la candidate PS aux élections législatives dans une interview accordée au journal Le Parisien. Une éventuelle carrière de parolière pourrait donc s'ouvrir à elle en cas de creux dans sa carrière politique. Un talent caché qu'elle n'a pas évoqué avec son idole Jean-Jacques Goldman qu'elle a rencontrée en 2012. C'est la même année qu'elle a pour la première fois chanté sur scène, lors d'un meeting de François Hollande. Un goût de la chanson que celle qui ne "pourrait pas vivre sans musique", partageait jusqu'ici uniquement avec ses équipes.

Publiée le : 26 mai 2017

7 trucages en vidéos
 Effets de perspective, trucages en tous genres, mais comment font les vidéastes pour nous piéger aussi facilement ? Réponse dans notre dossier.
» 7 Trucages à apprendre
» Comment monter une vidéo
» Tout le magazine Vidéo