En savoir plus
Nouvelle polémique au pays des miss

L'élection de celle qui succédera à Alicia Aylies n'aura lieu qu'en décembre prochain, et pourtant la guerre des miss a déjà débuté. Les tatouages sont cette année l'objet de la discorde. Alors que Miss Martinique a été remplacée par sa première dauphine en raison d'un tatouage qu'elle avait dissimulé lors de son élection pour concourir à Miss France, contrairement à Miss Provence, qui malgré un tatouage du prénom de sa soeur et de la date de son décès survenu l'année dernière, pourra participer au concours de beauté. Incompréhensible pour le public et certains internautes qui crient au scandale et dénoncent un deux poids, deux mesures. Un orage au coeur de l'été qui a perturé les vacances de Sylvie Tellier qui monte au créneau et explique qu'il n'y a pas de polémique. "Dans le cas de Miss Martinique, il s'agissait d'un tatouage assez gros pour qu'il pose problème. D'ordinaire, lorsqu'ils ont un doute, les délégués m'envoient une photo pour que je leur donne mon avis. Dans ce cas, je n'ai même pas eu à intervenir. Pour Miss Provence, son tatouage est tout à fait réglementaire", explique dans les colonnes du journal Le Parisien la directrice générale de la société Miss France. Le tatouage de Lydia Podossenoff est toléré, car il "représente un lien fort et inséparable". Une dérogation pour Miss Provence puisqu'en général les tatouages ne doivent pas dépasser les 2 cm.

Publiée le : 19 août 2017

7 trucages en vidéos
 Effets de perspective, trucages en tous genres, mais comment font les vidéastes pour nous piéger aussi facilement ? Réponse dans notre dossier.
» 7 Trucages à apprendre
» Comment monter une vidéo
» Tout le magazine Vidéo