Plan du site

Accès membres : merci de vous identifier Mot de passe oublié ?

L'Internaute > Villes > Ville > Hautes-Alpes > GAP 

GAP - Hautes-Alpes (05000)

  Page 1 | 2 | 3 | 4 sur 5 Page suivante >> 

L'avis de Val (Gap)
sur la ville de GAP
  Gap, ville ... Bof
"Natif de cette ville depuis près de 40 ans, j'ai vu évoluer cette ville en... Décroissance culturelle, déclin d'humanité de ses habitants envers les touristes, . A noter que seules les places de parking payantes et les incivilités sont en hausse (déjections canines, rassemblement de punk à chiens, impolitesse de petits écervelés squattant les bancs par manque d'activité culturelle, fierté extraordinaire qui en devient pathétique...) ah oui j'oubliais... Le sport bien sûr !"
Ce que j'aime à GAP "Son panorama, sa qualité de vie, ses alentours pour les activités de saison."
Ce que je n'aime pas à GAP "Un grand manque d'activité culturelles pour tous les âges.
Des parkings à majorité payants, une circulation horrible et x2 en saison d'été et d'hiver !
Manque de rapport humain envers les usagers depuis l'arrivée de "super-internet": normal me diriez-vous : c'est gratuit ça !"
(juin 2014)
 
L'avis de Remy Lambert (Gap)
sur la ville de GAP
  Gap ville pas si douce
"Derrière les slogans la réalité est plus difficile. Impôts locaux élevés, sécurité en panne, ville loin te tout."
Ce que j'aime à GAP "Climat, bus gratuits."
Ce que je n'aime pas à GAP "Mentalité, coût de la vie, impôts locaux, tout pour le sport, propreté, insécurité."
(janvier 2014)
 
L'avis de Vincent (Gap)
sur la ville de GAP
  Mitigé mais sensé
"Tous les commentaires sur gap sont justifiés par l'xpérience de chacun. Les bons comme les mauvais. Chacun voit midi à sa porte comme on dit. Manifestement, sans trop de détails à en faire des statistiques inutiles, il est clair de voir que les 15-65 ans ne portent pas gap dans leur coeur sauf sur le plan climat et sportif, ce qui nous laisse les très jeunes (ce qui explique la nombreuse présence de poussettes et jeunes parents : on s'ennuie alors on fait des enfants ? Et les seniors. A mon analyse personnel, cela démontre bien le bien-être de cette catégorie d'être gapençais et justifie les édifices privilégiés par la commune afin de les contenter (nombreuses maisons de retraite, activités culturelles "accordéonisées" (pardonnez cette néologie") niveau de vie assez onéreux pour une si petite ville de 40, 000 âmes (cela prouverai t'il une volonté de la municipalité à acquérir que les personnes âgées pour leur bonne retraite méritée d'un travail d'un autre temps, laisser les autres catégories visiter le pays, que va devenir gap après la disparition de tous ces braves gens qui laissera comme seul recensement, des compatriotes pauvres ) etc..."
Ce que j'aime à GAP "Les activités sportives dans les belles montagnes qui l'entoure, sa proximité de la méditerranée et de l'italie, son bon air avec ses plus de 330 jours de soleil par an !"
Ce que je n'aime pas à GAP "La lassitude culturelle, la circulation et le manque de places gratuites, les gens assez austères, le doute sur la continuité de la célèbre autoroute a51 la saulce-grenoble (qui fait son apparition qu'au moment des élections municipales) le manque de communication envers ses habitants."
(février 2013)
 
L'avis de Michel Peres (Aubagne en provence)
sur la ville de GAP
  Gap ville douce
"Tres belle ville n'en deplaise a ses detracteurs avec un centre ville dynamique et acceuillant. Des commerces a proximite et des habitants toujours prets a vous renseigner meme si vous n'etes pas gapencais !"
Ce que j'aime à GAP "Toute la ville qui respire la quietude et la douceur de vivre en toutes saisons ce qui nous a incite a venir vivre notre retraite a gap d'ici peu apres l' avoir decouverte voila plus de 10ans maintenant sans jamais etre decue. Nous habitons aubagne et je peux vous dire que gap est bien plus rassurante comme ville qu'ici ou l'insecurite gagne du terrain chaque jour et l'incivilite aussi. Il nous tarde d'etre a la retraite pour pouvoir profiter de cette belle region que sont les hautes alpes !"
Ce que je n'aime pas à GAP "Peut etre sa circulation aux heures de pointes a la sortie de gap direction briancon dans les deux sens mais bon c'est le lot de toutes les villes en france."
(décembre 2012)
 
L'avis de Sissi (Cannes)
sur la ville de GAP
  Essayez donc la Côte d\'Azur !
"Je suis cannoise et j'hallucine de voir les commentaires négatifs sur gap ! Les loyers ? Pour le prix dun studio à cannes vous avez une maison à gap ! La circulation ? Ici les automobilistes se comportent comme des voyous même si vous êtes engagés sur les clous (avec un bb)les voitures ne ralentissent pas vous êtes obligés de courir pour arriver sain et sauf sur le trottoir d'en face ! Quand à l'amabilité des commerçants ils ne connaissent pas le sourire et font la gueule si vous n'achetez rien ! C sûr il y a la mer (de plus en plus sale) et le fameux festival qui n'est pas accessible au cannois lamba et qui amène une circulation monstre 10 j de galère pour les cannois qui travaillent. Je ne parle pas du prix des parkings, impôts etc..."
Ce que j'aime à GAP "La courtoisie justement et l'amabilité des gens aussi bien sur la route et dans la vie courante. C'est une petite ville toute proche de la nature ! La mentalité aussi n'est pas la même que sur la côte où je retourne règulièrement pour voir ma famille. Je me rends compte que ça empire d'années en années."
Ce que je n'aime pas à GAP "C vrai que c'est une trés petite ville et qu'il faut faire pas mal de route pour travailler à l'extérieur. Mais dans beaucoup de villes c comme ça,."
(octobre 2012)
 
L'avis de Pierre (Gap)
sur la ville de GAP
  Pas si mal
"Pré retraité puis retraité je suis gapençais depuis 10 ans après avoir quitté sans regrets la côte d'azur. Un peu de mal à m'adapter au début j'avais l'impression d'arriver en suisse après le rythme trépidant de la région niçoise. Une fois habitué, ça va, mais heureusement que je pratique vélo, vtt, randos et raquettes et que j'ai conservé une part d'activité professionnelle en télétravail, sinon...! Les gapençais sont des gens simples et gentils mais certains ont conservés le côté froid et méfiant des paysans de la montagne. Le profil socio professionnel de ses 40 000 habitants est largement à base de fonctionnaires (enseignants, hospitaliers et autres services publics de préfecture ) militaires et commerçants (80 coiffeurs ! La ville évolue lentement mais surement sous la gestion prudente du maire actuel qui a enterré les projets un peu délirants mais plus novateurs de son prédécesseurla situation géographique est intéressante : en deux heures on peut être au bord de la mediterranée, en savoie ou en italie. Le proche environnement très riche va de la lavande provençale aux glaciers alpins. La vie culturelle est très limitée : un théatre très intello fréquenté par une élite locale composée de profs retraités, un mini zénith où l'on voit plus de thés dansants que de concerts si vous n'aimez pas le sport cette ville n'est pas faite pour vous et si vous aimez la culture : fuyez si vous aimez les sports de nature : accourez."
Ce que j'aime à GAP "Diversité et beauté des paysages, simplicité des gens et des rapports sociaux, l' ensoleillement."
Ce que je n'aime pas à GAP "Manque de vie culturelle, côté un peu rustaud de certains gapençais, le côté planplan."
(octobre 2012)
 
L'avis de Sébastien (Gap)
sur la ville de GAP
  Voir Gap et partir !
"10 ans, 10 ans que je vis à gap ou je devrais plutôt dire survit à gap !
Des loyers délirants, des salaires de misères, des magasins hors de prix,
ah ça les 300 jours de soleils et la montagne nous coûtes bien chère, trop.
Chère même ! Je sais des locaux bien pensant en lisant ces lignes vont dire.
Qu' ailleurs c'est pire ! Et bien non, je connais des régions où on peut.
Vivre dignement, où les gens vous disent bonjour dans les magasins et dans.
La rue (si, si, ça existe ! Où on respecte les prioritées sur la route,
où on ne vous bouscule pas dans les magasins ou dans la rue, et enfin des.
Gens qui vous parlent même quand vous n'êtes pas du coin(si, si, aussi !.
Alors ma décisions est prise, je me sauve d'ici et sans regret, chers.
Gapançais vous êtes tellement bien chez vous, surtout n'allez pas ailleurs.
Vous risquez de polluer d'autres départements encore "vivants" avec votre.
Super joie de vivre !"
Ce que j'aime à GAP "De moins en moins de choses !"
Ce que je n'aime pas à GAP "De plus en plus de choses !"
(septembre 2012)
 
L'avis de Christian Gilly (Gap)
sur la ville de GAP
  On s\'endort
"Gap est une ville certes jolie par quelques vieux quartiers qui font \"sud\" mais c'est surtout une ville synonyme d'ennui... Que dire de plus sinon que l'offre d'emploi est inexistante dans tous les domaines (surtout pour une jeune personne diplômée que je suis) et les perspectives d'avenir (à part pour les coiffeurs) ne semblent guère reluisantes... On est touché par la froideur des gens et de la ville, on ne dirait pas le sud du coeur, personne ne vous parle, et ici depuis deux ans, je connais deux personnes qui ne sont bien évidemment pas de gap... A part de vouer une passion aux sports en tout genre et à une vie de famille ultra ultra ultra pépère... Je ne vois pas comment l'on peut y trouver son compte... Les gens locaux forment un cocon dans lequel ils ne laissent rentrer personne ce qui amènera la ville à dépérir, à se transformer en une pension du troisième age ou en une crèche géante (on a l'impression que la seule perspective d'avenir ici c'est faire des enfants et par lots)."
Ce que j'aime à GAP "Une certaine nature sauvage préservée, très bien de fin mai à septembre où la ville bouge un tout petit peu avec quelques nocturnes et une vie dans les rues après 21 h ! Deux ou trois vieux commerces intéressants..."
Ce que je n'aime pas à GAP "Le déficit humain et social de la ville, une glacière de sentiments et de partage, pas d'emplois pour les jeunes et donc aucun avenir, ville où l'on s'endort debout si l'on n'y prête pas attention, des poussettes encore des poussettes toujours des poussettes (aucun jeune de 25-30 ans sans enfant et avec une manière différente de voir les chose) la ville est sale, stagnante, en léthargie permanente... Vivement le départ."
(septembre 2012)
 
L'avis de Pierre Spingardo (Gap)
sur la ville de GAP
  Gap...Deception...
"A gap on s'y ennuie presque toute l'année, déjà il n'y aucun travail pour les jeunes (ma petite amie et moi sommes diplômés et ne trouvons rien...) les gens sont très froids (et pourtant je suis né à l’hôpital de gap ! Et ils forment un clan qu'il est impossible de pénétrer, même en habitant la rue principale... A vrai dire gap doit détenir le nombre record de poussettes et d'enfants par femme, on ne voit que des couples avec enfants (beaucoup d'enfants) et des chômeurs qui passent leurs journées dans des bars. Un conseil, vous avez entre 25 et 30 ans comme nous et vous n'avez pas d'enfants et n'en voulez pas tout de suite : fuyez gap comme la peste..."
Ce que j'aime à GAP "La nature environnante, la place jean marcellin, le domaine de charance, les nocturnes d'été où pendant un mois gap bouge jusqu'à 23 h (exceptionnel pour la ville)."
Ce que je n'aime pas à GAP "Les gens locaux qui forment le clan de gap, la froideur de la ville, aucune possibilité pour les jeunes à part de faire des enfants, aucun lieu digne de ce nom pour sortir ( si tu as plus de 17 ans au final tu es considéré comme un vieux...) pas de rencontres magiques, pas de parking gratuit, la rocade qui ne se désengorge jamais ( on a l'impression d'être à los angeles pour les embouteillages au sein de la ville) une ville de jeunes vieux dans leurs têtes et une capitale trop trop douce à mon goût."
(août 2012)
 
L'avis de Jordan (Saint auban 04)
sur la ville de GAP
  Je suis né a coté de gap
"Moi je n'aime pas du tout gap, une ville triste les gens très mauvais pas très sympas. Une ville ou l'on s'ennuie a mourir, vie trés chere, loyer plus cher que la provence, et pourtemps gap est très loin de ressembler a la provence, une ville de montagne bien triste."
Ce que j'aime à GAP "Rien rien rien."
Ce que je n'aime pas à GAP "La ville, le 05."
(juin 2012)
 
L'avis de Claudine Mangenot (Roissy-en-france)
sur la ville de GAP
  Gap ma ville natale
"Je suis native de gap, j'aime ma ville et j'aimerais revenir pour la retraite car j'ai beaucoup de nostalgie. Mes parents y sont enterres et gap est ma vie."
Ce que j'aime à GAP "J'aime beaucoup gap en général et j'ai pratiqué le patinage artistique. C'est une très belle ville et les gens de pure souche sont sympa."
Ce que je n'aime pas à GAP "Rien."
(juin 2012)
 
L'avis de Dominique Douche (Gap)
sur la ville de GAP
  Si j avais su, je serai venue bien plus tôt!
"Je suis d'origine du val de marne et y ai vécu 50 ans à supporter une vie pourrie par la pollution, la crasse physique et morale des racailles locales. Pour raisons de santé je suis venue à gap et je revis. Fini les injures, les agressions verbales ou physique, il est possible de vivre au calme et au bon air, dans la sérénité ! Quant au prix de l'immobilier, avec la même somme d'argent, vous achetez un t2 à paris et un t4/t5 au soleil à gap ! Alors, oui j aime gap !"
Ce que j'aime à GAP "Le climat, l'hiver il y fait froid mais on est à la montagne et c'est l'hiver et les domaines skiables sont proches, au printemps, il y fait très beau et tres chaud, pour memoire, c est la ville la plus ensolleillée de france, quand même. Les gapençais sont courtois, discrets mais comme partout, il faut faire l'effort de s'intégrer donc d'aller vers les gapençais de souche et non pas d'attendre qu'ils viennent vous chercher. La vie y est agréable, fêtes, foires, marchés, et il est facile de faire ses courses dans un rayon limité de son domicile, même sans voiture, et pour des prix corrects. La ville est propre même si il y a quelques taggeurs et il est facile d'y circuler et de rencontrer des boutiques sympas où l on peut se faire de menus plaisirs sans se ruiner. Il y fait bon vivre et sa denomination de capitale douce est justifiée. Je ne regrette surtout pas paris et le val de marne et je ne retournerai jamais y habiter après avoir vecu quelques mois à gap !"
Ce que je n'aime pas à GAP "Rien."
(mars 2012)
 
L'avis de Dominique Douche (gap)
sur la ville de GAP
  Si j avais su, je serai venue bien plus tôt!
"Je suis d'origine val de marnaise et y ai vecu 50 ans à supporter une vie pourrie par la pollution, la crasse physique et morale des racailles locales. Pour raisons de sante, je suis vennue à gap et je revis. Fini les injures, les agressions verbales ou physique, il est possible de vivre au calme et au bon air, dans la serenite ! Quant au prix de l'immobilier, avec la même somme d'argent, vous achetez unt2 à paris et un t4/t5 au soleil à gap ! Alors, oui j aime gap !"
Ce que j'aime à GAP "Le climat, l'hiver il y fait froid mais on est à la montagne et c'est l'hiver et les domaines skiables sont proches, au printemps, il y fait très beau et tres chaud, pour memoire, c est la ville la plus ensolleillée de france, quand même. Les gapençais sont courtois, discrets mais comme partout, il faut faire l'effort de s'intégrer donc d'aller vers les gapençais de souche et non pas d'attendre qu'ils viennent vous chercher. La vie y est agréable, fêtes, foires, marchés, et il est facile de faire ses courses dans un rayon limité de son domicile, même sans voiture, et pour des prix corrects. La ville est propre même si il y a quelques taggeurs et il est facile d'y circuler et de rencontrer des boutiques sympas où l on peut se faire de menus plaisirs sans se ruiner. Il y fait bon vivre et sa denomination de capitale douce est justifiée. Je ne regrette surtout pas paris et le val de marne et je ne retournerai jamais y habiter après avoir vecu quelques mois à gap !"
Ce que je n'aime pas à GAP "Rien."
(mars 2012)
 
L'avis de Daniel Coras (Gap)
sur la ville de GAP
  ma belle ville de gap
"Je suis gapençais de naissance, j'en suis parti très longtemps pour raison professionnelle, je suis revenu à la retraite, j'ai vécu en région parisienne, lyon, marseille, et bien c'est à gap ou l'on retrouve des gens calmes, respectueux, qui respectent les piétons."
Ce que j'aime à GAP "J'aime le climat, la mentalité, cela est dit sans aucun chauvinisme."
Ce que je n'aime pas à GAP "Rien. Que tous ceux qui critiques aillent vivre ailleurs, et puis, s'il ne sont pas content à gap qu'ils partent, personne ne les retientra."
(décembre 2011)
 
L'avis de Daniel Grandins (Forcalquier)
sur la ville de GAP
  Plus jamais gap
"Je suis abasourdie de lire ce commentaire sur gap. Moi gapençais de pure souche j'ai quitté gap pour ne plus y revenir. J'ai beaucoup voyagé en france, je peu dire que bien d'autre ville son bien meilleur que la ville de gap. Gap est une ville tres froide par le climat et tres froid pare les gens, une ville triste on s'ennuie à mourir. Si il y a de moins en mois de gapençais c'est qu'il y a une raison a cela... Il n y a rien a voir a gap, mes plutot allez voir en ht provence qui est un très beau departement rien a voir avec gap et les hautes alpes."
Ce que j'aime à GAP "Rien."
(novembre 2011)
 
  Page 1 | 2 | 3 | 4 sur 5 Page suivante >> 


Chercher une ville  
Top des recherches
© Benchmark Group






 
 
L'Internaute