www.linternaute.com Paris
L'Internaute > Paris >
En images > Paris souterrain : les dessous de Paris
Précédente

En savoir plus sur l'eau de Paris

Suivante

De l'origine du peuplement de Paris au XIXème siècle, la population ne disposa guère, si l'on excepte les faibles volumes des sources du nord (aqueducs de Belleville et du Pré-Saint-Gervais) et les sources du sud (aqueduc Médicis), que de deux sources d'approvisionnement en eau potable : la Seine et les puits alimentés par la nappe souterraine. Utilisée comme ressource et comme égout, la Seine fut rapidement souillée par les eaux usées.

L'eau des puits
ne lui était pas d'une qualité très supérieure. Pour remédier à cette situation et répondre à une demande sans cesse grandissante, on construisit, dans la deuxième moitié du XIXème siècle, de nombreux aqueducs acheminant vers la capitale des sources saines et abondantes.

 
Le raccordement généralisé à l'eau potable fit diminuer le nombre de puits dans Paris. Aujourd'hui, bien peu subsistent.

L'alimentation en eau de Paris
Quotidiennement, aqueducs et usines de traitement des eaux remplissent les grands réservoirs parisiens de centaines de millions de litres pour satisfaire les besoins de la capitale.
L'eau potable parisienne est pour moitié d'origine souterraine, l'autre moitié provenant des eaux purifiées de la Seine et de la Marne.

1. L'eau des
Parisiens
Canal
Saint-Martin
Aqueduc
de Vanne
Aqueduc
de Médicis
Hôpital
Saint-Louis
2. Géologie
parisienne
Légendes
des carrières
PrécédenteEn savoir plusSuivante
31 Photos : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31
Magazine Paris
Envoyer|Imprimer
Haut de page
 
Diaporama | Galerie-Photos | Fonds d'écran | Cartes postales