Mis à jour le 

Sous-sols berlinois

Sous-sols berlinois Photo : Bing Maps

Un voyage à : Sous-sols berlinois

Sous-sols berlinois sur nos forums
L'association Berliner Unterwelten s'intéresse à l'aménagement des sous-sols berlinois sous tous ses aspects, des abris anti-aériens, aux bunkers anti-nucléaires en passant par le métro, le système de poste pneumatique, etc. Elle propose ainsi diverses visites guidées durant environ une heure trente, parmi lesquelles la visite 1 constitue un parcours classique.

Cette visite intitulée "Les mondes souterrains" vous conduit dans ce qui fut autrefois un abri anti-aérien, situé sous la station de métro de Gesundbrunnen. Ce bunker est l'un des rares à avoir été préservé dans son état initial, les autres abris ayant été, pour la plupart, détruits après la guerre. Mais le fait que celui-ci ait été intégré à une station de métro a empêché sa destruction, permettant aujourd'hui de constituer un intéressant vestige de cette période troublée de l'histoire allemande. Les inscriptions à la peinture ont ainsi été bien préservées, tout comme certains aménagements du bunker.

La visite des "mondes souterrains"
La visite commence par les toilettes du bunker, que les Allemands avaient à l'époque renommées "Männer Abort" et "Frauen Abort", pour éviter l'emploi du très français "toilettes" ou britannique "WC". On a la chair de poule en apprenant le geste de désespoir que de nombreuses femmes ont souvent été amenées à faire à la fin de la guerre en ces lieux isolés. De terribles rumeurs couraient en effet sur les mauvais traitements que les Russes affligeaient aux femmes lorsqu'ils envahissaient les villes allemandes, poussant ces dernières au suicide.

On passe ensuite d'une salle à l'autre, apercevant sur les murs le nombre de personnes que celles-ci étaient censées pouvoir accueillir. Le guide nous apprend que lorsqu'une salle pouvait accueillir 20 personnes, en fonction de l'air qui y était disponible durant une période donnée, il faut imaginer que la pièce en accueillait le triple à la fin de la guerre, à cause du manque de place dans les abris de la ville. On ressent alors la sensation d'étouffement et d'angoisse qui devait envahir chaque personne contrainte de se réfugier dans ces bunkers.

On visite ensuite un dortoir, qui avait été conçu dans l'utopie que chacun pourrait venir y dormir pour bien attaquer la journée « frais et dispos » après une longue nuit de bombardements. Ces dortoirs ont rapidement été supprimés par manque de place dans les abris. Les bunkers étaient également dotés d'une infirmerie afin de prendre en charge les personnes blessées le temps de l'alerte, qui le plus souvent ne durait pas très longtemps.

Au fil de cette visite, le guide met en évidence un phénomène très surprenant : la luminosité naturelle qui régnait dans certaines salles du bunker. Ainsi, la salle des gardes comme l'infirmerie, grâce à leurs murs couverts de peinture fluorescente, conservaient une certaine luminosité en cas de coupure de courant, ce qui arrivait fréquemment.

La visite se poursuit dans un musée aménagé dans quelques salles du bunker. Ce musée aborde la guerre sous différents aspects. On évoque notamment les "femmes des décombres" ("Trümmerfrauen"), qui ont dû dégager seules, les hommes étant pour beaucoup morts au front, les tonnes de débris qui constituaient la ville de Berlin à la fin de la guerre. D'autres salles traitent des armes de guerre, des mauvais traitements affligés aux prisonniers de guerre en Allemagne, ou encore des protections prévues pour les populations civiles en cas d'attaque nucléaire. Tous ces thèmes sont illustrés par des objets trouvés dans les décombres de la ville, en particulier dans les bunkers.

Les autres visites de l'association Berliner Unterwelten
En fin de visite, le guide présente les autres tours guidés organisés par l'association. Ainsi, vous aurez notamment la possibilité de faire la visite concernant les "monts des débris", sortes de collines dont on trouve de nombreux exemples dans les parcs de Berlin et qui sont constituées des tonnes de débris des immeubles bombardés de la ville. Une autre visite guidée présente l'astucieux système de poste pneumatique, qui fut aménagé dans le sous-sol berlinois à la fin du XIXe siècle et qui permettait d'acheminer très rapidement un message d'un bout à l'autre de la ville.


Berliner Unterwelten e.V.
Brunnenstraße 108a
13355 Berlin
Site internet : Berliner-unterwelten.de
Arrêt de S-bahn : Gesundbrunnen
Horaires d'ouverture : Le bureau de l'association est ouvert du lundi au vendredi, de 10h à 15h
Visites en allemand, en anglais et en espagnol. Se renseigner à l'accueil de l'association.
Tarifs : Adulte 9 euros ; Réduit 7 euros ; Entrée libre pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés de leurs parents

Partir à : Sous-sols berlinois

Carte Sous-sols berlinois

Latitude : 52.55 - Longitude : 13.39

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine