Mis à jour le 

Château de Charlottenbourg

Un voyage à : Château de Charlottenbourg

Château de Charlottenbourg sur nos forums
L'histoire du château

La construction du château de Charlottenbourg (Schloss Charlottenburg) fut entamée en 1695 par Johann Arnold Nering. Il était destiné à être la résidence d'été de Sophie-Charlotte de Hanovre, l'épouse de Frédéric Ier. Celle-ci étant morte prématurément en 1710, le château de Liezenburg fut rebaptisé Charlottenbourg en son honneur.

Par la suite, le château subit des remaniements : il fut agrandi, on lui ajouta une coupole et on le dota d'une cour d'honneur et d'une orangerie. Frédéric II fit ensuite construire entre 1740 et 1746 une nouvelle aile à l'Est. Par la suite, c'est surtout la reine Louise, épouse de Frédéric-Guillaume III qui habita le château. Gravement bombardé en 1943, il fut complètement restauré.

Vous accédez au château par la cour d'honneur, dans laquelle se trouve la statue du Grand Electeur, réalisée en 1703 par Andreas Schlüter. De la cour, vous pouvez admirer le dôme du corps central, lui aussi réalisé par Schlüter. A son sommet, la sculpture de Richard Scheibe, nommée Fortuna, a remplacé celle qui s'y trouvait à l'origine et qui fut détruite pendant la guerre. La couleur vive des façades du château est caractéristique du style baroque.

Le premier étage et la nouvelle aile peuvent être visités librement et des audio guides en français sont à votre disposition. La visite du rez-de-chaussée, la partie historique, est en revanche systématiquement guidée.

La partie historique du château
Cette partie correspond aux grands appartements, dans lesquels logeaient Frédéric Ier et Sophie Charlotte, qui s'étendent sur 140 mètres le long du jardin. Dans ces appartements, richement décorés de tableaux et de tapisseries notamment, le cabinet des porcelaines (Porzellankabinett) est particulièrement remarquable. Ici, des porcelaines chinoises et japonaises remplissent la pièce du sol au plafond.

Vous pourrez par ailleurs admirer la galerie de chêne (Eichengalerie), achevée en 1713, dans laquelle avaient lieu des concerts de musique de chambre. La visite passe également par la splendide chapelle du château (Schlosskapelle), achevée en 1706. Dans cette chapelle, au-dessus de la tribune royale, se trouve une imposante couronne, soutenue par deux allégories de la Renommée, et surmontée par l'aigle de Prusse.

On emprunte ensuite un bel escalier réalisé par Eosander, architecte chargé de l'agrandissement du château à partir 1702. On accède alors à l'ancien cabinet de Frédéric-Guillaume IV, qui fut le dernier souverain à séjourner au château de manière régulière. Dans ces appartements, l'argenterie du prince héritier, le fils de Guillaume II, est particulièrement intéressante. Elle lui fut offerte par des villes prussiennes à l'occasion de son mariage en 1904. De style classique et Jugendstil (Art nouveau) le service était composé à l'origine de 2600 pièces qui pouvaient servir pour un repas de 50 personnes. Une partie du service a disparu, en particulier les serviettes et les verres.

La nouvelle aile
Dans cette partie du château, située au premier étage, se trouve une pièce particulièrement remarquable : la galerie dorée (Goldene Galerie). Dans cette salle toute en longueur avaient lieu des bals et des concerts. Elle constitue un bel exemple du style rococo, avec ses couleurs vertes, roses et dorées.

Dans l'appartement de Frédéric II sont exposés des tableaux de peintres français du XVIIIe siècle. Parmi ceux-ci, les œuvres de Watteau sont particulièrement admirables : L'enseigne de Gersaint et L'embarquement pour Cythère.

Les appartements d'hiver furent aménagés à la fin du XVIIIe siècle dans un style néo-classique. Dans la bibliothèque, vous pourrez voir des collections d'ouvrages et de tabatières de Frédéric II. La chambre à coucher de la reine Louise contient du mobilier qui fut dessiné par Schinkel en 1810.

La visite se termine par l'aile Ouest du château, la grande orangerie. Celle-ci fut construite entre 1701 et 1707 par Eosander et est aujourd'hui utilisée pour des expositions temporaires et autres manifestations. Ce bâtiment abrite également l'ancien théâtre, construit entre 1788 et 1791 par Carl Gotthard Langhans. Cette partie de la grande orangerie abrite aujourd'hui le musée de Préhistoire et de Protohistoire (Museum für Vor- und Frühgeschichte), qui retrace l'évolution de l'humanité depuis le paléolithique jusqu'au haut Moyen Âge.

Le parc (Schlossgarten)
Après la visite du château, une agréable promenade vous attend dans le magnifique parc du château. Celui-ci fut dessiné par Lenné de 1819 à 1828, en s'inspirant des jardins à l'anglaise. Dans ce parc, trois constructions sauront retenir votre attention.

Tout d'abord, le nouveau pavillon était la résidence d'été du roi Frédéric Guillaume III. Schinkel, qui le construisit en 1824, s'est inspiré d'une villa napolitaine dans laquelle le roi avait séjourné. Ce pavillon abrite aujourd'hui des oeuvres de Schinkel, de Carl Blechen et d'Eduard Gaertner.

Vous verrez également le Belvédère, construit entre 1788 et 1790 par Langhans comme maison de thé. Dans ce bâtiment, alliant le style baroque et le style néo-classique, se trouve une exposition de la Manufacture royale de porcelaine de Berlin.

Enfin, un mausolée, dessiné par Schinkel et Gentz dans le style des temples grecs, fut édifié dans le parc en 1810. Il abrite les tombeaux de la reine Louise, de Frédéric-Guillaume II, de Guillaume Ier et de la reine Augusta.


Château de Charlottenbourg

Spandauer Damm 20-24
14059 Berlin

« Site web »


Horaires d'ouverture :

Vieux Palais : Fermé les lundis. D'avril à octobre : 10 - 18h. De novembre à mars : 10 - 17h.

Nouvelle aile : Fermée les mardis. D'avril à octobre : 10 - 18h. De novembre à mars : 10 - 17h.

Musée de la Préhistoire : de 9h à 17h du mardi au vendredi, et de 10h à 17h le samedi et le dimanche.


Tarifs :

Vieux Palais :12 euros (prix réduit :8 euros)
Nouvelle aile : 6 euros (prix réduit : 5 euros) 

Partir à : Château de Charlottenbourg

Carte Château de Charlottenbourg

Latitude : 52.52 - Longitude : 13.29

Château de Charlottenbourg, les articles à lire

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine