ESTA : ce qu'il faut absolument savoir sur le formulaire pour les Etats-Unis

ESTA : ce qu'il faut absolument savoir sur le formulaire pour les Etats-Unis Avant de se rendre aux États-Unis, il est obligatoire d'obtenir une autorisation de voyage : l'ESTA. La demande doit se faire sur Internet. Auparavant gratuit, le document ESTA est devenu payant depuis 2010. Prix, validité, formulaire sur le site officiel... Toutes les infos.

Le sigle ESTA signifie "Electronic System for Travel Authorization" (système électronique d'autorisation de voyage). Ce système a été mis en place dans le but de maximiser la sécurité aux frontières des Etats-Unis mais également de moderniser le programme d'exemption de visa. Le document ESTA est obligatoire pour embarquer vers le pays.

ESTA : remplir le formulaire de demande sur le site officiel

Pour obtenir le précieux sésame, rendez-vous sur le site officiel de l'ESTA : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/. Ne passez pas par des sites qui vous proposent de faire l'intermédiaire. Formulez votre demande au moins 72 heures avant le départ vers les Etats-Unis (mais le plus tôt est le mieux étant donné que l'autorisation est ensuite valable deux ans). Pour cela, il suffit de remplir le formulaire en ligne et de répondre à plusieurs questions. Pour les apprentis en anglais, sachez que le site est traduit en français et dispose d'une aide en ligne. Vous devrez d'abord donner des renseignements sur votre personne (nom, prénom, sexe, date et lieu de naissance, nationalité, numéro de passeport, adresse, emploi etc). Puis indiquer des renseignements sur votre voyage aux Etats-Unis (but du voyage : tourisme ou travail ? etc). Enfin, on vous posera des questions d'admissibilité : les maladies que vous pourriez voir contractées, les arrestations éventuelles, les condamnations potentielles du voyageur (vous devez notamment préciser si vous avez été poursuivi pour des crimes nazis ou si vous envisagez de commettre une attaque sur le sol américain...). Ces informations sont utiles pour juger de l'éligibilité du voyageur à son excursion. La véracité et l'exactitude des renseignements fournis sont deux prérequis pour obtenir l'autorisation. Après avoir relu votre demande et payé le montant demandé pour l'ESTA, l'acceptation de la demande est très rapide : quelques minutes seulement. Vous n'avez pas besoin d'imprimer quoi que ce soit pour votre voyage : l'autorisation est enregistrée dans le système informatique du gouvernement américain et on ne vous demandera pas de document à la douane.
A noter : depuis le début de l'année, l'administration vous propose de renseigner des informations concernant vos "médias sociaux" (Facebook, Twitter, Instagram...). Mais cela reste optionnel, ne vous sentez surtout pas obligé de le faire ! 

Quelle est la durée de validité de l'ESTA ?

L'ESTA a une durée de validité de 2 ans. L'autorisation permet donc de voyager plusieurs fois aux Etats-Unis dans ce laps de temps sans avoir à solliciter une nouvelle demande d'autorisation. Sauf exceptions... En effet, une nouvelle autorisation est nécessaire si le voyageur possède un nouveau passeport, change de prénom, de sexe, de nationalité, ou si les réponses du formulaire exigeant un oui comme réponse sont transformées en non lors du nouveau voyage. 

A l'issue des 2 ans ou si vous devez renouveler l'autorisation pour une des raisons exposées au-dessus, il faudra formuler une nouvelle demande ESTA et payer le tarif demandé.

Quel est le prix de l'ESTA ?

Avant le 8 septembre 2010, l'ESTA était gratuit. Elle est devenue payante depuis. Il faut débourser 14 $ pour l'obtenir (correspondant aux frais de traitement de la demande à hauteur de 4 $ et 10 $ supplémentaire si l'autorisation est obtenue). Les informations de la carte de crédit (Mastercard, VISA, American Express et Discover) ou de la carte de débit (VISA ou Mastercard) sont requises pour payer les frais. En cas de doute sur la compatibilité de la carte de paiement, il est préférable de consulter sa banque. Le site internet est exploité pour le gouvernement américain. Il est sécurisé et crypté pour éviter la violation non autorisée des informations de paiement.

EN VIDEO - États-Unis : la douane s'intéresse désormais à vos comptes Twitter et Facebook

Autour du même sujet