Honteux "safaris humains" dans les îles Andaman

Honteux "safaris humains" dans les îles Andaman La tribu Jarawa subit depuis quelques années des visites d'étrangers qui se croient au zoo...

Faire du tourisme est souvent l'occasion de voir des paysages, rencontrer des gens... Pour les agences qui proposent des "safaris humains" sur les îles Andaman, c'est une manière de faire des bénéfices sur le dos de la population locale.

Dévoilée par le journal anglais The Guardian, une vidéo montre les membres d'une tribu ancestrale, les Jarawa, complètement soumis à une exploitation touristique honteuse. Les touristes lancent de la nourriture à ces hommes et femmes comme s'ils étaient au zoo, les femmes sont forcées à effectuer des danses pour leurs visiteurs. De plus, le contact avec les étrangers expose la tribu à des maladies pour lesquelles ils n'ont aucune immunité.

(Attention, cette vidéo est déconseillée aux personnes sensibles)

L'ONG Survival International défend ces populations isolées pour éviter que ne se reproduise le drame de la disparition des Bo, une tribu voisine. Elle demande que la route qui traverse la tribu des Jarawa illégalement soit fermée le plus vite possible. En attendant, elle incite les touristes à montrer leur respect pour cette population et à ne pas emprunter ce trajet s'ils se rendent sur les îles d'Andaman.

Article le plus lu - Eric Zemmour : le clash avec Hapsatou Sy se durcit › Voir les actualités

Annonces Google