Mis à jour le 

Nationalpark Nockberge

Nationalpark Nockberge Photo : Bing Maps

Un voyage à : Nationalpark Nockberge

Nationalpark Nockberge sur nos forums
Le Nationalpark Nockberge est situé en Carinthie au milieu des Alpes et est délimité par la Liesertal et la Turracherhöhe. Bien qu'ainsi nommée, la région n'est pas classée comme parc national mais comme paysage protégé. C'est la moindre des choses tant les 216 km² de végétation qu'elle présente abritent une faune et une flore exceptionnelles. Pourtant la destinée du parc aurait pu en être autrement. D'ailleurs, depuis sa création, la région est en constante évolution.

En effet, au début des années 70, une station de ski est envisagée sur le lieu même du parc. Elle doit abriter, entre autres, 18 téléphériques et élévateurs ainsi que deux villages d'hôtels avec au total près de 3000 lits. Des axes routiers sont même construits. Le 7 décembre 1980, une enquête publique voit 94 % de la population de la région se heurter à ce genre de tourisme. Finalement, la région est préservée et le parc ouvre ses portes au public en janvier 1987.

Aujourd'hui, le parc est un formidable lieu de verdure dans lequel il fait bon pratiquer des activités de plein air. Mais ce n'est pas seulement un site naturel, c'est aussi un lieu scientifique. Ainsi, parmi les prérogatives du parc, celui-ci doit veiller au bien-être de la population régionale et utiliser la science pour encourager l'économie régionale. Il doit également préserver la flore et la faune caractéristique du parc national ainsi que leur habitat naturel. Enfin, le Nationalpark Nockberge doit permettre dans l'avenir d'étendre cette expérience naturelle au cercle des hommes.

En 2004, le comité du parc a décidé de le transformer en réserve biosphère. Depuis cette date, le parc subit de nombreuses transformations afin de passer dans cette catégorie.

Partir à : Nationalpark Nockberge

Carte Nationalpark Nockberge

Latitude : 46.95 - Longitude : 13.93

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine